Où pratiquer l’astronomie en Argentine ?

astronomie buenos aires
Photo: Ryan Hutton

Passionné·e de nébuleuses, de planètes et de ciels étoilés ? Vous êtes au bon endroit ! Moins réputée que les Hauts plateaux de l’Atacama au Chili, l’Argentine est pourtant l’une des destinations préférées des astronomes, pour la pureté de son ciel et la qualité de ses observatoires. Inutile de chercher la Grande ourse (la fameuse « casserole ») en Argentine, on ne la voit pas ! Profitez de votre séjour de l’autre côté de la planète pour observer des constellations invisibles depuis la France comme la Croix du Sud, ou l’étoile la plus proche de la Terre, Proxima du Centaure. Dans la capitale ou en tourisme astronomique : sélection des meilleurs endroits pour pratiquer l’astronomie en Argentine.

⭐Amigos de la Astronomía

Vous avez sûrement remarqué la coupole blanche au centre du Parc Centenario : c’est celle de l’Observatoire de l’association Amigos de la Astronomía. Lieu de médiation scientifique pour astronomes débutants, l’Observatoire organise également des rencontres pour les astronomes avertis, en astrophotographie par exemple. Des observations d’éclipses solaires et lunaires et de pluies de météores sont régulièrement organisées, accessibles à tous.

- Anuncio -

Des cours d’utilisation des télescopes proposent de se familiariser avec le matériel indispensable de l’astronomie, du simple Dobson au plus complexe Schmidt-Cassegrain. À moins que vous ne préfériez rencontrer Saturne ou Jupiter grâce à l’énorme télescope Gautier, envoyé par l’observatoire de Paris au XIXe siècle, et qui offre des vues ultra-pointues sur les planètes, les nébuleuses et autres objets célestes. Les prochaines visites guidées nocturnes sont accessibles sur le site de l’association.

Le Planetario Galileo Galilei

En plein cœur du Parc Tres de Febrero à Palermo, le planétarium Galileo Galilei a rouvert en 2018 après une longue rénovation. Destiné aux adultes et aux enfants, il est le lieu idéal pour les astronomes en herbe et les visites en famille. Musée technologique, observation avec télescopes, planétarium itinérant… : un programme complet pour s’initier aux merveilles du ciel argentin. Des cours d’astronomie amateur sont également proposés en soirée, pour les plus de 15 ans. La carte du ciel et les événements du mois sont régulièrement mis à jour sur le site du Planétarium.

⭐ L’observatoire d’Ampimpa (Province de Tucumán)

Situé sur l’une des plus belles routes d’Argentine, dans la province de Tucumán, l’Observatoire d’Ampimpa vous invite à observer les étoiles à 2 500 mètres d’altitude, à Amaicha del Valle. Hébergé dans une cabane en pleine nature, vous passez en réalité la plus grande partie de la nuit à observer les étoiles à l’œil nu ou sur l’un des télescopes de l’Observatoire, depuis la plateforme d’observation ou dans la coupole.

Outre le paysage exceptionnel et la quantité de nébuleuses qui vous emporte au cœur de la voûte céleste, votre observation est accompagnée par un astronome professionnel qui vous emmène à la rencontre des objets célestes à observer. « La pollution lumineuse est inexistante, c’est un endroit exceptionnel pour les astronomes qui veulent emmener leur propre télescope et observer le ciel profond » témoigne Cindy, astronome française en séjour astronomique à l’Observatoire.

Le complexe astronomique El Leoncito (Province de San Juan)

À 250 km de San Juan et à 2 550 mètres d’altitude, le parc national El Leoncito héberge l’une des plus importantes stations astronomiques d’Argentine. Offrant des visites de jour comme de nuit, l’Observatoire propose aussi de passer une nuit dans ses installations, dîner et hébergement inclus.

Des observations à l’air libre avec un animateur scientifique et un téléscope de 35 cm de diamètre, vous plongent dans un ciel d’une pureté exceptionnelle à la découverte de la voie lactée. Un régal pour les astrophotographes ! Le téléscope Jorge Sahade de 2,15 mètres de diamètre est quant à lui réservé aux scientifiques et à l’enseignement universitaire. Pensez à vous munir de vêtements chauds (écharpes, bonnets, gants), les nuits sont fraîches dans les étoiles !