14 juillet, une semaine “franchute”

ÉVÈNEMENT TERMINÉ !

Allons enfants de la Patrie albiceleste,
Le 14 juillet va arriver !
Avec nous l’envie de célébrer,
L’étendard gourmand est levé !

- Anuncio -

Comment déroger à La Marseillaise et à cette envie, particulièrement exacerbée en ce jour, de manger des produits saveur douce France ?

Le 14 juillet tombant cette année un lundi, certains ont décidé de le fêter avant le jour J, d’autre une semaine après, bref, tout est bon pour faire durer la fête nationale française le plus longtemps possible !

On commence chez Fleur de Sel, jusqu’au samedi 12 juillet seulement, le chef Jean-Baptiste Pilou et sa femme Valentina Avecilla proposent un menu du soir que l’on sait déjà succulent : amuse-bouche, bisque de grosses crevettes, canard à l’orange, macaron au beurre salé. Le tout pour AR$370 (en efectivo), vin compris.

Le lundi à midi, Un, dos, crêpes nous fait voyager jusqu’en Bretagne avec son menu “Révolution française” : crêpe de brie, panceta fumée, pommes sautées et rucula, suivie d’une crêpe sauce caramel maison et glace saveur crema americana, le tout arrosé d’un verre de cidre évidemment !

Que ce soit pour le petit-déjeuner ou pour le goûter, ce 14 juillet est l’occasion d’aller découvrir Le Moulin de la Fleur, une boulangerie qui prépare des croissants, mamma mia…! Et que dire des croissants aux amandes ?! Côté pâtisserie, il y aura 25% de réduction pour AR$100 d’achat et peut-être d’autres promotions et surprises…

Le soir, il vous faudra choisir entre un dîner aux Anciens Combattants, le concert de NANAeNADA et une coupe de champagne à La Cigale.

À partir de 21h et pour AR$230 par personne (en efectivo) comprenant l’eau, le vin et le café (!), le restaurant de l’Union française des Anciens Combattants propose un menu composé d’un kir de bienvenue, d’un vol au vent en entrée, suivi du fameux bœuf bourguignon pour terminer sur une tarte tatin.

Pour vivre le 14 juillet en musique, filez du côté du Notorious qui troque ses airs de jazz pour la chanson française. Le groupe franco-argentin NANAeNADA revisite les grands classiques du répertoire national et présente ses propres créations.

La Cigale aussi fera résonner la musique français et couler le champagne à flots !

Le reste de la semaine et sans faire pleurer votre porte-monnaie, vous pourrez allez manger un navarin d’agneau et sa ratatouille pour AR$89 chez Cocu, à Palermo ou encore un bœuf bourguignon ou une blanquette de veau accompagné de riz et d’une boisson pour AR$80 chez Bonjour Natural Bar, dans le Centro.

Les boulangers les plus célèbres du petit écran, alias Bruno et Olivier, organisent dans la semaine la désormais traditionnelle visite guidée de leur première boulangerie L’Épi qui abrite un four centenaire, du côté de Colegiales. Comptez 40 minutes de visite.

La semaine de festivités se termine le dimanche 20 juillet avec Le Marché, organisé sur la plaza Francia (elle porte bien son nom celle-là, soit dit en passant !) : venez avec votre patience et une bourse bien garnie.

Un conseil d’ami : selon les endroits où vous souhaitez aller, réservez !

Bon 14 juillet à toutes et à tous !

Photo : PEC