Vinotinto, cuisine ambulante et chantante

Vinotinto buenos aires
Photo : Site web de Vinotinto

Cet incontournable restaurant, fruit d’une longue histoire de voyages, vous attend à un coin de rue tranquille, avec son ardoise sur le trottoir annonçant le plat du jour. Les plats sont préparés avec passion, savoir-faire et les prix sont raisonnables : bienvenue à Vinotinto, « cuisine ambulante ».

J’ai découvert cet endroit car je donne des cours tout près. L’affiche « cuisine à emporter » avait retenu mon attention et je me demandais ce qu’ils vendaient. Un jour de pluie, j’y suis allé mais ils n’avaient malheureusement pas de lumière. Tout était maintenu au frais avec de la glace. Le plat du jour ? Un ceviche avec une croquette de manioc. Autant dire que je me suis félicité d’être entré. Depuis ce jour, j’y retourne tout le temps.

- Anuncio -

Vinotinto propose un concept innovant et éclectique. D’abord, il s’agit d’un restaurant pour manger sur le pouce avec des petits plats bien élaborés et pas chers du tout. Ensuite, c’est une rôtisserie originale et pratique pour acheter à emporter. Enfin, l’endroit offre une prestation de dégustation pour des évènements pouvant intéresser les particuliers ou les entreprises.

La formule midi inclut une salade, un plat du jour qui change constamment (le plat de résistance), des tartes, des tortillas et des accompagnements. Il y a aussi un menu divisé par types de viandes et qui comprend aussi des options végétariennes. Tout est déjà prêt et emballé sous vide dans un réfrigérateur. On peut passer commande sur le moment ou acheter à emporter. Grâce à la technique d’emballage sous vide, la nourriture reste dans son jus et conserve toute sa saveur.

Le local d’origine, à Palermo Viejo, est triangulaire et petit. Dans un coin, on trouve le comptoir, alors que les deux autres coins sont occupés par des barres où vous pouvez vous asseoir. L’une d’elles donne sur la rue : c’est top pour se restaurer en profitant de la vue sur un coin de rue tranquille du quartier. L’autre est recouverte par le graffiti d’un colibri qui essaye de se nourrir du nectar d’un gramophone.

En avril 2019, ils ont ouvert un second local à Palermo Hollywood, plus spacieux, qui vous offre plus de possibilités pour vous asseoir et manger sur place, avec une déco chic digne du quartier. Cela dit, le concept demeure fidèle à ses racines (menu du jour qui change constamment, rôtisserie créative à mi-chemin entre la cuisine familiale et le restaurant gourmet) ; avec pour seule différence qu’il reste ouvert un peu plus tard et qu’il y a aussi une formule toute simple pour le goûter.

Il faut souligner la préparation soignée des plats : très professionnelle avec des plats qui ont belle allure et un style que l’on trouve parfois dans certains restaurants d’hôtel et, plus important, qui sont bien équilibrés. En général, ils comprennent de la viande et deux accompagnements, ainsi qu’une sauce. Il y a pas mal d’ingrédients que l’on n’a pas trop l’habitude de voir dans la gastronomie porteña, comme le manioc, ou certains ingrédients qui sont utilisés de façon différente, comme la purée de carottes ou la sauce romesco typiquement catalane.

Cela ne peut être que l’œuvre de quelqu’un qui connaît bien son métier. Le chef est Moises Dagui, un Vénézuélien d’origine italienne. Il a débuté en se formant à l’hôtellerie dans son pays, puis s’est rendu aux Etats-Unis où il a travaillé dans le restaurant « Sale e Pepe ». En 2006, son chemin l’a mené en Italie, où il est devenu chef de cuisine du restaurant « Osteria del Vicario » qui a une étoile au Michelin. Il est à Buenos Aires depuis 2011.

On espère vraiment que le chef ne refasse pas ses valises et que Vinotinto reste ici. Dagui fait honneur à la maxime affichée à l’entrée : ventre plein, cœur content. Si vous êtes à Palermo Viego, n’hésitez pas à tester d’autres alternatives complètement différentes, qui rendent la vie de ce coin de Palermo si délicieuse : Nola et son menu cajun vous attend à quelques rues de là, tout comme le Gran Dabbang, qui sert de la cuisine asiatique fusion.

Vinotinto, cocina andante
Julián Álvarez 1602- Palermo
Du lundi au vendredi, de 12h à 15h et de 18h30 à 21h30 ; le samedi, de 12h à 15h

Humboldt 2157 – Palermo Hollywood
Du lundi au samedi, de 9h à 22h

Prix : $ $  

*Traduction Nicolas Zeisler

Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.