Uptown, le bar qui vous emmène à New York en métro

Ces derniers temps, une nouvelle famille de bars cachés prolifère à Buenos Aires. Il ne s’agit pas de lieux dissimulés derrière une porte ou auxquels on accède via un mot de passe. Ce sont des secrets qui s’étalent sous nos yeux. Comme Uptown, un énorme bar sous-terrain dont la déco recrée à la perfection celle du métro de New York. À tel point que l’on y entre en passant par une vraie bouche de métro, rue Amenábar.

Les couloirs se distinguent par les carreaux et l’iconographie typiques d’une station de Manhattan. Au-delà de cette surprenante mise en scène, l’objectif est de raconter une histoire. D’où la multiplicité de détails qui dessinent une atmosphère à la fois classique et élégante, mais en même temps pleine de trash, graffitis et autres symboles de Big Apple. La mystique de New York, son métro, sa vie nocturne et ses inoubliables cocktails… Tout y est.

- Anuncio -

Plus important que la déco, le bar : un vaste comptoir qui peut accueillir plusieurs bartenders, mais aussi une salle majestueuse et un petit espace VIP au premier étage. C’est Luis Miranda (ex Doppelgänger) qui est aux commandes. Parmi les cocktails signature, on distingue le « Niuhi » (Bacardi Carta Oro, Bacardi Carta Blanca, sirop, jus de citron, jus de pamplemousse et Absinthe) et l’« AfterDark » (Bacardi Carta Blanca, Shrub d’ananas, coco grillée, jus de citron, Ginger Beer et citron vert déshydratés).

Le menu, élaboré par Dante Liporace (actuel Chef de la Casa Rosada), s’inspire aussi naturellement de la gastronomie New-Yorkaise et de sa diversité culturelle. Vous goûterez entre autres : le Chop Suey de Chinatown, la Burrata de Little Italy, le Jewish Lamb de Williamsburg, les tiraditos et les sushis de Lower East Side, ou encore le fameux hot dog comme on en trouve à tous les coins de rue.

Comme l’expliquent les proprio des lieux (qui ne sont autres que ceux du Harrison, un autre speakeasy de Palermo, situé derrière le Nicky NY Sushi), Uptown vise un positionnement de niche, à mi-chemin entre le bar tranquille et le night club. Ici, on peut siroter son cocktail debout, assis ou en mouvement. Car pour que la téléportation vers la « ville qui ne dort jamais » soit totale, la programmation musicale n’est pas en reste. Chaque soir, les DJ se succèdent aux platines, prenant place dans la cabine qui domine la salle. Le son se veut plutôt Hip-hop, R&B, Post-dubstep et rend largement hommage à la black music.

Last but not least, l’accès étant limité, il est recommandé de réserver à l’avance par téléphone (du mardi au vendredi, de 12h00 à 18h00). Dans le cas contraire, il vous faudra arriver avant 22h pour vous éviter trop d’attente dans la file qui se forme à l’entrée.

Uptown
Arévalo 2030 – Palermo Hollywood
Tel : 2101-4897
Du mardi au samedi, de 20h30 a 04h00
Prix : $ $ $

Photo : Fernando García (Buenos Bares)