San Marcos Sierras, un coin mystique à Córdoba

San Marcos Sierra Córdoba Argentina
Photo : Caro Janeiro

Dans la province de Córdoba, à quelques kilomètres du Cerro Uritorco (connu pour ses histoires de portails énergétiques et ses apparitions d’extraterrestres) se trouve San Marcos Sierras, un petit village caché entre les cols.

À première vue, il ressemble à d’autres villages de l’intérieur, avec sa place centrale et son église, mais en y passant quelques heures, on se rend compte qu’il y a quelque chose de magique et spécial dans cet endroit et chez ses habitants.

Un village qui nous accueille chaleureusement

Arriver à San Marcos, c’est se « libérer de la ville ». C’est adopter un autre rythme, perdre la notion du temps et entrer en connexion avec la nature. Pour ce faire, il faut laisser le fleuve exercer ses effets thérapeutiques, oublier les chaussures et la mode : ici, l’important c’est de se détendre. S’offrir le luxe de marcher sans sac-à-dos dans les rues de terre et respirer le parfum des Aguaribay (l’arbre des piments rouges). Se laisser séduire par la musique du bruit de l’eau quand vous marchez dans le ruisseau. Contempler les innombrables étoiles depuis un rocher en face du fleuve. Et faire quelques courses pour bavarder avec les locaux et apprendre à vivre en paix, sans se presser.

À la découverte des fleuves de San Marcos

Le fleuve San Marcos a une eau peu profonde, transparente et agréable, et vous pouvez trouver des endroits tranquilles pour vous rafraîchir. Notre conseil : chercher le ruisseau qui part du Camping Municipal et suivre sa trajectoire, entourée de végétations, jusqu’au col.

Si vous préférez vous baigner, ne manquez pas le Río Quilpo. Ses eaux sont profondes, cristallines et leur température est très agréable : ce fleuve est idéal pour passer un après-midi et nager toute la journée. Il est à quatre kilomètres du village et accessible en voiture ou à pied (en se protégeant du soleil !).

Promenades de jour comme de nuit

Le village propose plusieurs options de promenades.

Il y a celles des « túneles vegetales », une série de ruelles protégées du soleil et de la chaleur par des arbres qui ont formé une sorte de tunnel naturel. C’est une ballade très agréable à faire à pied, à vélo, à cheval, en voiture ou en moto.

Grimper sur le Cerro de la Cruz est très facile et rapide (vingt minutes d’ascension) et offre une superbe vue sur le village. On vous conseille d’y aller pour assister au coucher du soleil.

Le Cerro Alfa est considéré comme un centre énergétique. Il est un peu plus loin et vous offre une vue spectaculaire sur le ciel et le village de nuit depuis son mirador situé dans le « Monumento a la Espina ».

La vie nocturne

Le village se réveille à la tombée du jour. L’ambiance est joyeuse et colorée, et vous pouvez trouver de nombreuses activités pour tous les goûts. À 19h, on installe la féria artisanale où l’on peut acheter de délicieux miels extra-purs de diverses variétés de fleurs locales (un must), des objets de céramique, des instruments de musique et des produits naturels, entre autres choses.

La plaza Cacique Tulián est l’épicentre du village dont la scène propose toujours des pièces de théâtre, de la musique et des spectacles pour enfants. Autour, les bars débordent de musique et de mouvement. Ils sont parfaits pour boire une bière artisanale et dîner. Info importante : la région est connue pour ses produits non transgéniques et sans produits agrochimiques, du coup vous mangez très sain.

En général, il y a des spectacles pour après le dîner tous les soirs. Certains lieux populaires accueillent des pièces de théâtre ou des spectacles d’impro et des fêtes avec la cumbia des groupes locaux…très sympas ! Parmi les spots les plus populaires, citons Teatro del Anfibio et Runa Mishky.

À ne pas rater

  • Siempre es Hoy : cette librairie semble sortie d’un conte de fées. Elle occupe une maison colorée qui a été conçue par ses propriétaires. On peut y trouver une grande variété de livres (dont une bonne part sont dédiés à l’écologie), un secteur très mignon dédié à la littérature pour enfants et un autre avec des vêtements de créateurs locaux. À cinq cent mètres de l’entrée du « Callejón de los Duendes », dans les « Túneles Vegetales ».
  • Saint Germain : une pâtisserie où vous êtes accueilli par la proprio, Ana. Elle propose des mets délicieux préparés de façon artisanale avec des ingrédients locaux. Ne manquez pas les alfajores caroube-figue ! San Martín 898.
  • La Juguería: Un petit et joyeux spot en face du fleuve pour boire de délicieux cockails et jus ou manger de bons sandwichs gourmets avec option végétarien et vegan. San Martín 889
  • Bambú, Restaurante Vegetariano: délicieux plats veggies, desserts et options sans gluten dans une ambiance très relax. Nous vous conseillons les exquises pattes faites maison! Libertad 1244.
  • Heladería El Balcón : si vous voulez tester quelque chose d’original, ne passez pas à côté des saveurs locales : caroube, thon, miel, mûres, mistol et chañar. Intersection Libertad et Sarmiento.

Où se loger 

Vous avez le choix parmi tous types d’hébergement, toujours avec une touche écolo en accord avec l’endroit : auberges de jeunesse, maisons d’hôtes, cabanes, maisons à louer, camping municipal et campings privés.

Comment y aller 

Pour le moment les bus partants directement de Retiro son hors service. Compagnie General Urquiza (départ la nuit, tous les jours en haute saison et une fois par semaine en basse saison).
Depuis Córdoba Capital, Capilla del Monte ou Cruz del Eje et de là, un bus courte distance pour San Marcos (compagnie Grupo Sarmiento).

En voiture depuis Buenos Aires : Ruta 9, sortie Panamericana jusqu’à Autopista Córdoba. Depuis Córdoba : Ruta 38 jusqu’au Km. 112,5 puis prendre la route d’accès pavée (12 Kms.) qui vous laissera à l’entrée du village.

IMPORTANT

Au vu de la pandémie, n’oubliez pas de prendre les précautions nécessaires. Avant de prendre la route, préparez votre certificat de voyage d’été avec 24h d’anticipation. Si vous revenez sur capital, lisez bien les instructions pour réaliser le test obligatoire.

Diseñadora oriunda de Buenos Aires. Fotógrafa y dibujante aficionada. Me encanta recorrer la ciudad con ojos de viajera, retratando y registrando cada cosa que voy descubriendo a mi camino para compartir con el mundo.