Musée des Malouines, voyage au bout du monde

Passé le dédale des bâtiments présents dans l’enceinte de l’ex-ESMA, vous tomberez sur le Museo de Malvinas. Ouvert en juin 2014, l’édifice flambant neuf mi-verre, mi-béton s’élève aux pieds des visiteurs.

Il n’est pas question que de guerre des Malouines dans ce musée, au contraire, l’idée est d’explorer cet archipel méconnu de 3000 habitants -ainsi que d’autres îles de l’Atlantique sud- son histoire, sa faune, sa flore et de très clairement renforcer l’idée de souveraineté argentine sur ce confetti géographique.

Ce musée ultra-moderne dévoile donc sur trois niveaux l’histoire de ces îles éloignées de près de 500km des côtés de la Patagonie argentine.

On aime le cercle chronologique au rez-de-chaussée qui nous permet d’appréhender enfin l’histoire de ces fameuses Malouines, depuis leur découverte jusqu’à leur situation géopolitique actuelle.

Vous découvrirez au deuxième étage les lettres que les enfants des écoles publiques de tout le pays écrivaient pour les soldats envoyés au front en 1982, ainsi que des coupures de presse et autres unes de journaux de l’époque, assez peu clairvoyantes sur l’issu des combats. Vous comprendrez également pourquoi la guerre des Malouines a été voulue par la dictature argentine, et en quoi elle lui a été fatale.

Ne manquez pas de passer sur la passerelle intérieure longeant l’immense baie vitrée depuis laquelle on peut observer une réplique des îles en léger relief dans un fond d’eau, ainsi que la silhouette du ARA “General Belgrano”, un navire coulé par les forces britanniques.

C’est également à cet étage que que l’on peut profiter de grandes tables instructives à écran tactile, pour découvrir par exemple quels autres territoires sont dans la même situation de “colonisation moderne” que les Malouines.

Un peu comme pour le superbe Musée du Bicentenario, on regrette parfois le manque de légendes à côté de certains objets, mais de nombreux guides et personnels sont présents pour éclairer notre lanterne.

Évidemment, tant que vous êtes dans l’enceinte, vous pouvez également découvrir une autre page douloureuse de l’histoire argentine en faisant une visite guidée de l’ex-ESMA ou dans un registre bien plus léger, aller au Musée de River Plate tout proche.

Museo Malvinas e Islas del Atlantico Sur
Av. del Libertador 8151 – Nuñez
Espacio Memoria y Derechos Humanos 


Tel : 5280-0750


De mercredi à dimanche et jours fériés, de 10h à 18h
Visites guidées à 11h30 et 15h30
Entrée libre et gratuite

Photo: Romina Santarelli / Ministerio de Cultura de la Nación