Musée d’Art Hispano-américain Isaac Fernández Blanco, richesses coloniales

Le siège du musée, à quelques mètres de l’avenue Libertador, se trouve dans l’ancien Palacio Noel, construit dans les années 1920 par Martín Noel. Cet architecte argentin diplômé de l’École Spéciale d’Architecture de Paris était l’un des précurseurs du style néocolonial en Argentine. Il a habité ce palais jusqu’en 1936, date à laquelle il en a fait don à la Commune qui l’a transformé en musée.

Le musée possède l’une des plus importantes collections d’objets et de peintures de la période coloniale en Amérique du Sud (période qui va du XVIe au XIXe siècle). C’est le temps de la conquête et de l’évangélisation des peuples préhispaniques, duquel découle le développement d’un art issu de la rencontre entre l’Europe et le Nouveau monde : l’Amérique.

- Anuncio -

Une fois à l’intérieur du musée, on découvre un grand patio espagnol de style colonial, avec des fontaines, des céramiques colorées, des puits d’eau, de grands arbres foisonnants et des palmiers. Ce petit coin de paradis, caché en plein cœur de la ville, est l’endroit rêvé pour lire ou dessiner. Après avoir découvert ce patio, la quantité impressionnante d’objets exposés dans la première salle, leurs dimensions et l’éclat des sculptures en argent, laissent bouche bée. Les visiteurs sont intrigués et stupéfaits par les imposantes sculptures, la profusion d’objets en argent, l’originalité des pièces d’art religieux et séculier, des meubles, des icônes pour les églises et des peintures de saints. Toutes ces créations sont l’œuvre d’artistes et artisans européens et indigènes qui travaillaient dans les ateliers. Leur style se veut très original : les couleurs vives, le bois, les pigments et l’argent des Andes se mêlent aux images religieuses espagnoles pour créer des œuvres uniques et authentiques.

En bref, ce musée s’avère incontournable pour comprendre l’origine et la complexité de l’identité sud-américaine. Pour revenir à notre époque, vous n’avez qu’à marcher six cuadras pour visiter le Musée d’Architecture et Design. Et si vous voulez au contraire parfaire vos connaissances sur l’époque coloniale, vous trouverez plus de trésors dans les deux musées dédiés à cette période : le Musée « Casa de Yrurtia » et le Musée Larreta, tous deux à Belgrano.

Museo de Arte Hispanoamericano Isaac Fernández Blanco
Suipacha 1422 – Retiro
Tél : 4327-0228
Du mardi au vendredi de 14h à 19h

 

Traductora pública de francés, apasionada por el idioma y la comida de todo el mundo. En parte bretona y porteña a la hora de salir elijo descubrir los lugares con ese "no sé qué" indescriptible.