Le tricot façon porteño, introduction

Tejido Buenos Aires

Pour affronter l’hiver, rien de mieux qu’un gros pull de laine bien chaud… même à Buenos Aires ! Et si vous le tricotiez vous-même ? Car le tricot n’est pas réservé aux grands-mères, depuis peu il s’invite sur les réseaux sociaux et revient à la mode. Fini la laine qui gratte, bonjour les pelotes multicolores et les aiguilles XXL. Fan de crochet ou amateur de tricot, chacun y trouvera son bonheur car la ville regorge de lieux spécialisés. Suivez le fil !

En quête de pelotes, d’aiguilles ou simplement d’inspiration ? Un passage par Avenida Scalabrini Ortiz, à Villa Crespo, s’impose. Coincée entre Avenida Córdoba et Avenida Corrientes, la « zona de la lana » est une véritable caverne d’Ali Baba. Descendez l’avenue et sautez d’un trottoir à l’autre pour découvrir ces boutiques qui se suivent mais ne se ressemblent pas.

- Anuncio -

Pour commencer, faîtes un détour par Lanas Naturales (Av. Scalabrini Ortiz 917). Ce magasin propose des pelotes de laines naturelles aux couleurs délicates. Chez Moussa Lanas (Av. Scalabrini Ortiz 973), on trouve tout type de laine ainsi que de nombreuses couleurs. Et pour couronner le tout, le magasin fait un « descuento » (remise) de 10% sur les achats si tu fais don d’un carré de crochet 30×30 à l’association « Las Hermanas de la Caridad ». Continuez ensuite votre chemin jusqu’à la boutique Milana (Av. Scalabrini Ortiz 1062), qui propose des pelotes de laine originales et de bonne qualité.

Cependant, pour les petits budgets, dirigez-vous plutôt vers Filato Missoni (Av. Scalabrini Ortiz 870) ou Hilados Reina (Av. Scalabrini Ortiz 985), ces deux boutiques ont toujours de bonnes promotions et un grand choix de couleurs. Surtout n’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs qui vous aiguilleront dans vos choix. Et si toutes ces emplettes vous ont épuisées, faîtes une pause au MILL Café.

Maintenant, il faut se mettre au travail. Si débuter tout seul dans votre salon vous effraie, pas de panique. Le « Museo de Arte Popular José Hernandez » organise des sessions de tricot de 4 cours, à partir du mois de mai. Idéal pour apprendre les bases. Mais si vous aimez les défis, vous pouvez participer aux sessions de tissage traditionnel argentin et latino-américain organisées au même endroit. Dans le quartier de Balvanera, la Escuela de Tejido propose plusieurs cours en fonction des besoins de chacun. Ainsi, vous pouvez perfectionner vos modèles ou bien vous essayez au crochet ou au métier à tisser.

Enfin, sachez que le tricot a de nombreuses vertus. En plus de vous permettre de réaliser vos propres vêtements, il détend, fait travailler la mémoire et maintient vos articulations en forme. Alors, à vos aiguilles !

Photo : Facebook de Moussa Lanas

Journaliste multimédia. 80% d'idées 10% de curiosité 5% d'humour 5% d'imagination 100% ouverte à de nouvelles collaborations !