La Reverde, première parrilla végane de Buenos Aires

Vous ne mangez pas de viande ? Pas de problème, vous avez, vous aussi, le droit de prendre du plaisir en vous offrant un bon petit asado. La Reverde fait de l’œil et confond même les plus carnivores en proposant tout ce que l’on peut retrouver dans une parrilla mais d’origine végétale. Une sacrée nouveauté à Buenos Aires.

Des plats préparés de façon artisanale qui conservent les saveurs traditionnelles tout en ajoutant de nouveaux ingrédients. « On aime l’idée qu’au pays de la viande il soit possible de manger un choripán ou un vacío (bavette) 100 % libre de cruauté animale », expliquent les proprios. Une bonne façon de ne laisser personne à l’écart d’une des traditions les plus appréciées des Argentins.

L’ingrédient secret : le seitan. D’origine naturel, c’est un ingrédient fabriqué à base de farine de blé (en particulier du gluten) et que l’on peut préparer de diverses manières : mijoté, pané, à la plancha, frit… Du fait de sa malléabilité, on peut lui donner des formes diverses et variées. La clé ? L’utilisation des épices. A éviter si vous êtes allergiques au gluten. Une fois cuisiné, son aspect rappelle beaucoup la viande animale. Incroyable mais vrai.

OK mais qu’est-ce qui ne peut pas manquer dans une parrilla ? La corbeille qui déborde de pain, les assiettes en bois, les serviettes en papier jetables, les couteaux peu aiguisés, une ou deux fourchettes fatiguées, des portions plus que généreuses, des frites, de la sauce criolla et du chimichurri… Vous trouvez tout ça à La Reverde. L’asado est bien plus qu’un repas, c’est surtout le meilleur prétexte pour faire se retrouver et faire des rencontres.

La spécialité ? Le « Chorisaurio », un chorizo végétal dont la texture et le goût séduisent tout le monde. Le vacío est l’autre star de la maison et ne manquera pas de vous surprendre, alors que la bondiola (collet de porc) laisse pantois plus d’un client. On retrouve même le goût de la graisse animale. Un vrai mystère culinaire qu’on n’a pas forcément besoin de résoudre.

Avant de commencer, on hésite et on se demande s’il ne s’agit pas vraiment de viande bovine, mais on prend son courage à deux mains pour donner la première bouchée et savourer. La première sensation est étrange, la façon dont la nourriture se brise et craque entre nos dents peut surprendre avant de plaire ; en devenant presque impossible à distinguer de la vraie viande.

Pas de parrilla sans applaudissements pour le parrillero : à La Reverde une ovation récompense celui qui a inventé le seitan.

A quelques mètres, vous trouvez la tout juste rénovée Place du Congrès qui a été déclarée site historique national, et qui abrite la sculpture du Penseur, arrivée de France en 1907, ainsi que le Monument aux Deux Congrès. Vous pouvez observer les imposantes fontaines, les jardins fleuris ou les arbres. Sans oublier les passants pressés qui traversent cette scène bucolique. Idéal pour décompresser après l’asado.

La Reverde
Montevideo 40 – Balvanera
Du mardi au dimanche, de 13h à 17h ; du jeudi au dimanche, de 20h à 0h
Tel : 4384-1093
Prix : $

Inés Vazquez Noya
Inés Vazquez Noya
Comunicadora de profesión y cocinera. Con lápiz y papel siempre a mano para que nada se escape. Inquieta; hoy soy runner, mañana no sé.
12,685FansLike
10,671FollowersFollow
1,458FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !