Kumbia Queers, cumbia tropi-punk explosive

Si vous habitez à Buenos Aires, durablement ou pour quelques mois, et que vous aimez danser et faire la fête au son des rythmes latinos et rock, impossible de passer à côté de Kumbia Queers, un des groupes de cumbia-punk le plus délirant et festif de la scène porteña !

Kumbia Queers s’est formé en 2007 autour de la rencontre du groupe punk She-Devils et des chanteuses Ali Gua Gua et Juana Chang. Dès cette première rencontre elles décident de jouer ensemble, et de là nait cet improbable mélange de punk rock, de cumbia tropicale et d’humour. Un cocktail explosif qui fonctionne puisque ce groupe 100% féminin se produit depuis régulièrement dans plusieurs pays d’Amérique Latine (à commencer par le Mexique et le Chili) et aussi en Europe.

- Anuncio -

Les Kumbia Queers comptent déjà trois albums au compteur : « Kumbia Nena ! » (2007), « La Gran estafa del tropipunk » (2010) et « Pecados Tropicales » (2012)  en vente chez plusieurs disquaires de la Capitale et de la Province, mais aussi disponibles en ligne sur leur site internet. Difficile de ne pas aimer ce joyeux mélange musical aux refrains entêtants et reconnaissable entre milles. Car le groupe a su créer un style unique à la fois dansant et percutant, qui colle parfaitement à l’esprit festif de la grande Buenos Aires…

Mais la meilleure manière de profiter des Kumbia Queers c’est encore d’aller les voir en concert, où il vous sera bien impossible de ne pas danser, sauter et chanter ! Et la bonne nouvelle c’est qu’elles se produisent très régulièrement sur la scène porteña et alentours. Pour ne manquer aucune date, il vous suffira de suivre leur actualité sur facebook, et en attendant le prochain concert vous pourrez toujours écouter et réécouter leurs grands classiques « Celosa », « Daniela », « Kumbia Punk » ou encore « Gascon »… !

Toute l’actualité des Kumbia Queers sur Facebook ici et .