Hija De Dios, vivre dans l’ombre de Dieu

SPECTACLE SUSPENDU

Hija de Dios est une expérience théâtrale très particulière, le récit à la première personne de Dalma Maradona, « fille de ». Un récit de la construction de soi à travers la déconstruction de l’image du père. Comment vit-on quand on est la fille de Diego Armando Maradona, mythe et idole universellement connu ?

Présenté comme « théâtre documentaire », Hija de Dios a en réalité comme un air de réunion entre amis, un temps de confidence, où une jeune femme touchante et drôle nous raconte son enfance, sa famille, son parcours. Une histoire qu’on croyait connaître et dont il n’est rien.

Pour le spectateur français, le spectacle prend aussi une toute autre dimension, celle d’une rencontre vibrante avec le récit national, la légende argentine. Écouter Dalma nous raconter son père, sa mère, les victoires comme les défaites, et sentir si fortement les réactions du public, c’est aussi entrer de plain-pied dans le récit que s’est construit le pays, et le vivre physiquement, une heure durant ; comprendre tout à coup, comme une évidence, la notion d' »argentinité ». A l’heure du mondial qui se déroule en ce moment au Brésil, alors que les balcons, les vitrines, les voitures se couvrent de bleu et de blanc à Buenos Aires, ce spectacle s’avère être une véritable plongée dans la ferveur argentine.

Car le plus étonnant dans le récit de Dalma, c’est peut-être ce sentiment d’avoir affaire à une famille si « typiquement » argentine. Au-delà du succès, du mythe, de la célébrité, Dalma réussit à nous donner l’impression d’être en présence d’une amie de longue date qui nous ouvre son album de souvenir et son cœur. C’est généreux, drôle, un peu long parfois, mais attachant. Le théâtre ici est purement cathartique, sans doute une mise à plat nécessaire à la jeune actrice pour pouvoir mieux ensuite se jeter à corps perdu dans d’autres personnages, autrement fictifs cette fois.

Hija de Dios est un témoignage à voir et à entendre, que ce soit pour les fans de Maradona et de foot, pour ceux simplement curieux de l’Argentine, ou les amateurs de récit de l’intime. A voir, avant d’aller manger une pizza chez Guerrin ou une empanada à La Americana à quelques cuadras de là et histoire de rester dans la plus pure ambiance portègne…

« HIJA DE D10S » au Centro Cultural San Martin

Sarmiento 1551 – Microcentro

Vendredi et samedi 21h, dimanche à 20h

Billetterie au 4374-2241

Entrée générale : ARS$80 / Jour populaire : ARS$60

 

 

12,684FansLike
10,675FollowersFollow
1,475FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !