El Faro, brillant café notable dédié au tango

Café à l’ancienne situé à l’angle d’une rue de Villa Urquiza, quartier méconnu des étrangers, El Faro se caractérise par ses panneaux en bois, ses grands miroirs et ses rangées de bouteilles et de trophées. Des cadres de photos de tango et de football ont envahi ses murs, des peintures ornementales en fileteado encadrent les grandes baies vitrées donnant sur le carrefour de la rue. On remonte le temps en observant les presses à bière rutilantes, le comptoir en zinc lustré par des générations de buveurs et le carrelage au sol, foulé des milliers de fois. On s’extasie devant les machines à café fumantes et vrombissantes et ces serveurs qui crient les commandes dans les cuisines.

Proche du Cimetière de Chacarita où l’on peut passer rendre hommage au chanteur de tango Carlos Gardel, El Faro est une vieille cantine de quartier qui n’a rien perdu de sa superbe d’antan. On s’y presse avec enthousiasme pour boire un coup ou manger de la bonne cuisine maison, de jour comme de nuit. C’est un lieu authentique, on ne sait plus trop si on est en 193à ou 2015 quand on y pénètre. Un lieu bien porteño, et surtout incontestablement tanguero, une perle pour dîner en écoutant du tango.

- Anuncio -

Le vendredi, El Faro accueille des musiciens et chanteurs de tango pour son programme « El tango vuelve al Barrio » et le samedi il accueille des peñas de folklore. Une véritable ambiance de barrio typique comme on les aime, une nourriture délicieuse, du tango-chanson qu’on ne danse pas mais dont on se délecte tout autant : ceux qui ont deux pieds gauches trouveront là une agréable alternative aux milongas. On sait à quelle heure on y arrive, jamais quand on en ressort. Restez attentifs aux évènements d’El Faro via sa page Facebook ou sur son agenda.

El Faro
Av. de los Constituyentes 4099 – Villa Urquiza
Tel : 5573-3055
De lundi à samedi, de 6h30 à minuit, et dimanche, de 8h à 14h
Prix : $ $

Photo : Bitraw PhotoStudio