SE LOGER À BUENOS AIRES

À la recherche d’une colocation ou d’un appartement à Buenos Aires ? Notre équipe vous aide à trouver rapidement un lieu qui correspond à vos critères (style, quartier, budget, …)

Capilla del Señor, un charme rural avec 288 ans d’histoire

Situé à 80 km de Buenos Aires, Capilla del Señor est un village qui allie architecture historique, bonne gastronomie, activités culturelles et nature.


 

Façades centenaires, trottoirs ornés d’orangers, chemins de peupliers et paysages de la Pampa : voilà Capilla del Señor, une destination qui séduit ses visiteurs par sa fusion singulière de culture et de nature.

Capilla, comme les habitants appellent ce coin pittoresque de l’Argentine, est le choix idéal pour ceux qui cherchent à profiter d’une atmosphère tranquille, de l’air de la campagne, de l’histoire et d’une bonne gastronomie, sans avoir à parcourir de nombreux kilomètres.

Le village, qui fait partie du district d’Exaltación de la Cruz, a été fondé en 1735 et déclaré site d’intérêt historique national en 1994, car il s’agit est l’une des localités les plus anciennes de la province de Buenos Aires.

Aujourd’hui, c’est l’une des destinations touristiques les plus authentiques de la province de Buenos Aires, car il conserve son architecture originale et le rythme de vie d’antan.

Que faire à Capilla del Señor

Un bon programme pour de se déconnecter pendant le week-end.

1. Profiter du village

Voici quelques points d’intérêt :

  • Place San Martín : Un point de repère dans le cœur historique de Capilla. Elle est peuplée de vieux arbres et de bancs qui invitent à profiter de l’après-midi. Les principaux bâtiments du village l’entourent.
  • Église paroissiale : Elle a été conçue par les architectes Hunt et Sherarder, les mêmes qui ont dessiné les bâtiments de la Bourse et de la Douane de Buenos Aires. Admirer sa façade et explorer son intérieur chargé d’histoire en vaut la peine.
  • Musée du journalisme de Buenos Aires : En 1871, c’est dans ce village que la publication de l’hebdomadaire « El Monitor de la Campaña », la première publication journalistique dans la zone rurale de Buenos Aires, a commencé. Le musée abrite la presse à imprimer Marinoni qui imprimait l’hebdomadaire, entre autres héritages historiques.
  • Musée de l’art sacré : Il rassemble des expressions artistiques, des images, des documents et d’autres éléments de la foi chrétienne. Il est situé à l’arrière d’une grande maison de la rue Bolívar.
  • Maison Miralejos : Maison de maître de style italien, inaugurée en 1927 avec une tour de guet dont chaque face porte le nom de l’édifice peint sur des carreaux.
  • Boutique La Mar : Le magasin a plus de 100 ans. Le nom « La Mar » fait référence à la quantité d’eau nécessaire pour éteindre les flammes du magasin « El Fuego », son ancien concurrent.
  • Boutique El León : Ce coin de rue arbore la figure d’un lion, en référence à son concurrent, une autre boutique au milieu de la rue, qui avait une grande enseigne avec la figure d’un tigre.
  • Terrain de pelote : Un bâtiment centenaire fait de boue et de façades en briques. Plus connu sous le nom de La Fábrica en raison du grand nombre d’hommes qui quittaient cet endroit à la fin de chaque match de pelote basque. On peut encore lire sur la façade intérieure la phrase « interdit de jouer pour de l’argent ».
  • Station « Capilla » : Inaugurée en 1886 dans le cadre du chemin de fer Urquiza. Avec un avant-toit au-dessus de la plate-forme, l’ancien réservoir d’eau alimentait les locomotives à vapeur et le hangar de stockage, où se réalisait également la production de laine de mouton, une activité agricole très répandue parmi les éleveurs irlandais à la fin du XIXe siècle.

2. Le ruisseau et la promenade

C’est le lieu préféré des habitants et des touristes pour se détendre au contact de la nature. Il est idéal pour faire un pique-nique avec des enfants. Le ruisseau Arroyo de la Cruz borde cette promenade et est traversé par quatre ponts, dont le plus ancien date de 1861.

3. Fêtes et événements 

Le village s’anime à l’occasion des fêtes locales, comme l’anniversaire de sa fondation, célébré chaque 14 septembre, ou la Fiesta Nacional de la Tradición (fête nationale de la tradition).

Il est conseillé de visiter la page web de la municipalité d’Exaltación de la Cruz, où sont publiés l’agenda du week-end et les activités de la direction de la culture, comme le Paseo de la Artes, un événement avec des artisans, des entrepreneurs, des gastronomes et des artistes plastiques qui a lieu certains mois.

4. Antiquités 

Découvrir le charme d’une autre époque à travers les magasins d’antiquités est une autre activité recommandée à Capilla del Señor. Dans le centre du village et autour de la gare, vous trouverez quelques boutiques.

Où manger 

Bien que Capilla del Señor soit un petit village, il dispose d’endroits agréables où manger avec une offre gastronomique exceptionnelle. Remarque : bien que Capilla soit un village très calme, il est conseillé de réserver pour le déjeuner.

Trevi. Bartolomé Mitre 339. Situé en face de la place, c’est un classique du village. Il dispose de tables à l’intérieur, dans le jardin et en terrasse. Au coin de la rue, il y a un glacier artisanal et une boulangerie du même nom.

Los Naranjos. Ameghino 553. La carte varie en fonction des saisons et propose des plats signatures. Ambiance calme et chaleureuse.

La Dominga. Moreno 520. Idéal pour prendre un thé et déguster de délicieux gâteaux. Il propose également des options pour le déjeuner et le dîner. L’atmosphère vintage de cette vieille maison est un vrai plaisir.

La Fusta. Bartolomé Mitre et Mateo S. Casco. C’est l’un des coins les plus animés du village et l’un des restaurants les plus traditionnels.

Pampa Capilla. Moreno 512. Cuisine algérienne typique sur un coin de rue près de la place du village.

La Martineta. Martín Fierro s/n, sur la route en direction de Diego Gaynor. Il s’agit d’une auberge de campagne, mais certains week-ends, le restaurant est ouvert au public.

Environs du village

Entouré de champs et de paysages verdoyants, Capilla del Señor est idéal pour les amoureux de la nature. Vous pouvez parcourir les environs à cheval, faire de la randonnée ou pêcher dans les ruisseaux environnants.

Vous pouvez également passer une journée à la campagne dans une estancia. Il est également possible de visiter les pulperías de la région comme El Ombú, où les habitants se réunissent encore le soir pour boire un verre, jouer aux cartes ou simplement passer du bon temps.

Et pour les amateurs de botanique, on vous conseille de visiter la pépinière La Teófila, un champ de prairies et de plantes indigènes. Vous pouvez vous promener sur des sentiers parmi les fleurs sauvages. Sur rendez-vous.

Estancias

  • Don Silvano : Ruta 8, Km. 87,3 Exaltación de la Cruz.
  • La Posesiva : Ruta Nac. 193, Km. 15,5 Exaltación de la Cruz.
  • Los Girasoles : Ruta 39, Km. 11.5, Capilla del Señor.
  • La Mimosa : Ruta Prov. 6, Km. 171,5 Etchegoyen.

Pulperías 

  • Pulpería Los Ombúes : Route vers Andonaegui S/N.
  • Pulpería La Confianza : Route vers La Mimosa, Cuartel IV, Etchegoyen.
  • Origen Pulpería : Parrilla en Puerto Chenaut inaugurée en 2019, à 10 km de Capilla del Señor.

Comment s’y rendre 

Capilla del Señor est situé à environ 82 km de la ville de Buenos Aires.

En voiture : c’est le moyen le plus rapide. Prendre l’autoroute Panamericana Ramal Pilar, jusqu’au km 69 de la route nationale 8, puis tourner à droite sur la route provinciale 39 jusqu’à Capilla del Señor.

En bus : jusqu’à Pilar avec la ligne 57 (Pilar Express – branche Atlántida), puis à ce terminal, prendre l’autre branche Pilar – Capilla del Señor.

En train : depuis la gare de Retiro, prendre la ligne Mitre, Ramal Tigre et changer à la gare Victoria pour Capilla del Señor.


Ça peut aussi vous intéresser :

Articles recommandés

12,716AbonnésJ'aime
11,797SuiveursSuivre
1,506SuiveursSuivre

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !