Al Árabe, les saveurs enroulées qui vont vous emballer

Devant mon immeuble, il y avait un café où je n’allais jamais. Et pour cause, il manquait de charme, malgré une position géographique idéale, pile en plein cœur de Palermo (Thames et El Salvador). Un jour, il a fermé et un autre bar a ouvert…qui avait encore moins de charme. Pour peu de temps. Vous pouvez aisément imaginer à quel point la méfiance régnait quand, un matin, j’ai vu une pancarte annonçant « shawarma… très prochainement ».

Malgré tout, quand Al Árabe a ouvert ses portes, j’ai été parmi les premières clientes. C’est une petite famille syrienne qui gère l’endroit. L’ambiance est vraiment authentique et on se croirait davantage à Almagro ou à Villa Crespo que près de la Plaza Serrano. Tout est très simple, un tantinet improvisé, avec une chaîne du câble arabe pour fond sonore, et surtout un délicieux fumet de viande tout juste cuisinée : bref, tous les signes annonciateurs du bon shawarma.

Messieurs, dames, oubliez toutes les mauvaises expériences que vous avez pu endurer avec les shawarmas de Buenos Aires. Celui-ci a un sacré goût de revenez-y. Je ne sais pas comment ils s’y prennent, mais la viande a un goût intense, la bonne texture, et elle est toujours servie à la bonne température. La sauce est addictive avec pas mal d’ail, mais elle se marie parfaitement avec les condiments qui accompagnent la viande. Après coup, il n’est pas évident de savoir pourquoi on a tellement aimé. C’est une sorte de satisfaction abstraite qui ne s’explique ni par une saveur ni par une qualité particulière. D’où la difficulté qu’il y a ensuite à convaincre ses amis que ce coin de rue qui ne paye pas de mine dissimule une véritable pépite… De même, vous risquez d’avoir un peu de mal à vous expliquer pourquoi vous y retournez aussi souvent.

Quelques mois plus tard, j’ai déménagé et je me suis involontairement éloignée du coin de rue d’Al Árabe. Les choses de la vie. Mais, quand je suis passée de nouveau dans le coin, je n’ai pas pu résister à ce fumet tellement familier et j’ai acheté un shawarma mixte. Conquise, j’ai immédiatement couru à mon clavier pour écrire ce papier. Pour que vous n’ayez plus jamais affaire à un mauvais shawarma ou, pire encore, à un shawarma sans intérêt.

Je crois que leur plus grande réussite est d’avoir trouvé cet équilibre parfait entre le shawarma ou le roll plus gourmet, servi avec de la bière artisanale et très à la mode et le shawarma vendu dans les boui-boui aux conditions d’hygiène douteuses et où l’on se rend seulement en sortie de soirée. Le prix ? Imbattable pour le quartier. Bref, le plan idéal si vous frôlez l’overdose de Chori et que vous souhaitez partir à l’aventure sans chercher trop loin.

Al Árabe
El Salvador 4999 – Palermo
Du dimanche au jeudi, de 12h à 0h ; vendredi et samedi, jusqu’à 2h
Tel : 4833-0219
Prix : $

Eva Contreras
Eva Contrerashttps://www.instagram.com/discover.buenosaires/
Directora Editorial de Buenos Aires Connect. Escritora siempre. Estoy buscando algo. Fotografía + viajes + comida + música.
12,686FansLike
10,677FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !