Synagogues de Buenos Aires

sinagogas buenos aires
Foto: Facebook Templo Libertad

L’histoire des juifs d’Argentine est inséparable de celle de Henri Joseph, un juif d’origine anglaise, qui est venu pour la première fois à Buenos Aires dans les années 1850. Cet homme, à la recherche d’un temple, n’a pas trouvé d’autre endroit que le cimetière de Recoleta pour aller prier. Là-bas, il vit deux autres juifs prier. C’est à ce moment la qu’Henry Joseph prit  les devants pour fonder la communauté juive.

Avec 250.000 juifs en Argentine, Buenos Aires apparaît aujourd’hui comme la cinquième ville au monde où la communauté juive est la plus importante. Du célèbre Mac Donald Kasher se situant à coté de Corrientes sur la rue Aguero à « Once », le quartier juif le plus traditionnel , la communauté juive ne sera pas perdue. Mais alors, ou aller prier ?

- Anuncio -

Il y a aujourd’hui prés de 80 synagogues à Buenos Aires ; la plus connue est bien entendue « El Templo de la libertad », se situant rue Libertad, à l’angle de l’avenue Cordoba. Première synagogue construite à Buenos Aires, elle est au aujourd’hui reconnue pour les idées et les rites libéraux qu’elle revendique. Mêlant sépharades et ashkénazes, la communauté du « Templo de la Libertad » concilie activité religieuse et activité politique. Il occupe en fait actuellement un poste à la législature de la ville de Buenos Aires.

Si vous recherchez une synagogue, plus traditionnelle avec un rite sépharade, « La Congregacion Sephardi » (Lavalle 2449), se fera un plaisir de vous accueillir.

Enfin, si vous voulez partager un rite Lubavitch, on vous recommande le « Chabad Lubavitch Argentina » (Aguerro 1164)

Alors venez profiter, d’un Shabbat et des fêtes dans les plus belles synagogues de la ville !