“Sudado”, un chantier entre rêves et ruines

Un restaurant péruvien en plein chantier, des bruits de construction, une scie traçant une ouverture où deux hommes apparaissent, l’un argentin, l’autre péruvien.

Tout n’est que pure improvisation, dans un présent précaire, sous la présence ironique d’une image du Machu Picchu, une simple décoration kitsch, qui à un moment donné s’illumine et affiche sa solide et mythique éternité.

Entre temps, on voit se dérouler une typique journée de travail sous nos yeux, où la tension monte entre les travailleurs et le fils du patron de la société de construction, en plein deuil après la mort de son père.

Les trois personnalités, leurs relations et leurs histoires se révèlent petit à petit à travers les gestes et les mots : complicité et solidarité, méfiance et rivalité, nostalgie et abandon, peurs, espoirs et grandeurs.

Une pièce qui conjugue avec efficacité les aspects artistiques, poétiques, psychologiques et sociaux sans délaisser le coté esthétique, émotif et n’oublie pas de laisser place à la réflexion.

« Sudado » au Théâtre Timbre 4
Av. Boedo 640 – Boedo
Entrées : AR$80/ Réduit : AR$60
Tous les samedis à 23h

Réservations

 

 

12,686FansLike
10,677FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !