Home S'ÉVADER Dans Buenos Aires

Paseo de los artistas, sur les traces de mythes argentins

Comment pouvait-il en être autrement ? C’est sur cette artère, souvent considérée comme « le broadway de Buenos Aires », la mythique Avenida Corrientes, que la ville de Buenos Aires a décidé de rendre hommage aux plus grands artistes et figures notables du pays par l’intermédiaire de nombreuses sculptures bordant cette immense avenue. BAC a décidé de vous faire parcourir d’une manière assez originale le (Micro)Centro… Allez, assez parlé et place désormais aux artistes :

Domingo Tinguitella dit Minguito

Située au 1659 de l’Avenida Corrientes, à la porte du Teatro Presidente Alvear, la statue qui rend hommage à Minguito Tinguitella interpelle. Qui était ce personnage un peu loufoque chapeau sur la tête et pantoufles aux pieds ? Il fut créé par Juan Carlos Chiappe et interprété par l’acteur Juan Carlos Altavista dans le programme humoristique télévisuel « Polémica en el bar ». Un véritable culte en Argentine dans les années 70.

Mauricio Borensztein dit Tato Bores

Toujours dans le style humoristique, lui est devenu une véritable légende. Surnommé « el Actor Cómico de la Nación » (l’acteur comique de la Nation) et possédant un centre culturel à son nom à Buenos Aires, il a marqué des millions d’argentins par son humour subtile et le sarcasme de ses monologues – toujours accompagné de son téléphone comme le représente la sculpture – sur la politique dans le pays. Maniant l’ironie à la perfection, il a toujours su éviter la censure à une époque où la liberté d’expression était opprimée. Ayant marqué le théâtre, la télévision mais aussi le cinéma, Tato Bores a été déclaré citoyen d’honneur de la ville de Buenos Aires en 1992. Il occupe désormais le 1300 Avenida Corrientes pour l’éternité.

Alberto Olmedo et Javier Portales (Borges et Alvarez)

Les statues honorant Alberto Olmedo et Javier Portales – plus connus sous les noms de Borges et Alvarez – se situent juste en face de la fameuse pizzeria Güerrin à l’angle de l’Avenue Corrientes et de la rue Uruguay. Les deux personnages sont assis dans un canapé en train de rire aux éclats. Impossible de faire plus représentatif pour les deux compères qui ont bidonnés tous les argentins par l’intermédiaire de leurs sketchs à la télévision dans les années 80.

Jorge Porcel dit Don Mateo

Non loin des deux troublions avec qui il a travaillé dans le programme de télévision « Operación ja-ja » (« Opération lol »), Jorge Porcel est représenté par le personnage le plus mythique qu’il ait interprété : le coiffeur Don Mateo. Sa carrière atypique le conduira de la chanson au cinéma, avant qu’il ne devienne directeur de théâtre.

Roberto Sanchez dit Sandro

Devant la porte du Teatro Gran Rex, c’est Sandro qui reçoit les nombreux spectateurs avant chaque interprétations. Tout d’abord dans la chanson, il est considéré comme l’un des pionniers du rock latino-américain. Il vendra plus de deux millions de disques (huit millions lors de toute sa carrière avec pas moins de 52 albums produits) grâce à son plus gros succès Rosa Rosa. La chaîne MTV le classera 15ème des 100 meilleurs titres de Rock argentin ce qui lui vaudra d’être le premier sud-américain à chanter au Felt Forum de Madison Square Garden. Il consacrera ensuite sa vie à la télé et au cinéma où il apparaît dans 16 films différents.

Juan Carlos Calabro

Comme la plupart des artistes présentés, lui aussi était polyvalent. Acteur, commentateur, chanteur puis humoriste, il est surtout connu pour avoir créer les personnages de télévision « Johnny Tolengo », « Renato el contra » et « Aníbal ». Une révolution dans les années 60-70. Il tournera ensuite dans une quinzaine de films fins des années 70 jusqu’au début des années 2000 avant de s’éteindre en 2013. Il a désormais sa place sur le Paseo de los artistas « pour toujours », au Complejo Multiteatro, situé au 1200 de l’Avenida Corrientes.

Vu que l’on est prévoyant à BAC, n’hésitez pas à consulter notre Top : Où manger sur l’Avenida Corrientes pour reprendre des forces durant votre balade.

Paseo de los artistas
Avenida Corrientes – Centro
Tous les jours
Balade libre et gratuite

Journaliste freelance. Après avoir quitté la France pour partir en Argentine vivre ma passion, le football, j'ai décidé de me diversifier, outre que le sport, en intégrant l'équipe de Buenos Aires Connect.
Exit mobile version