Buenos Aires Lírica, les bijoux de la Castafiore

Buenos Aires Lírica a inauguré sa saison 2014 au Teatro Avenida avec l’opéra de Gaetano Donizzetti « Anna Bolena », un spectacle émouvant sous la baguette de Rodolfo Fischer.

Buenos Aires Lírica (BAL pour les amis) est une association à but non-lucratif fondée par un groupe de mélomanes en 2002. Dans le circuit des productions lyriques indépendantes, ses spectacles comptent avec la participation des plus grands artistes – chanteurs, directeurs, musiciens et orchestres – argentins et internationaux.

Les productions se caractérisent par leur qualité musicale, un intéressant répertoire et par l’aspect théâtral de l’opéra, compris comme un spectacle multimédia dont la musique, les voix, les costumes, la scénographie et l’illumination en sont des parties fondamentales.

La saison 2014 se poursuit ainsi :

Mai : « WAGNERFEST ! ». Programme symphonique-vocal avec des extraits du « Tannhäuser » et « L’Anneau du Nibelung ». De cette manière, BAL promet de compenser une insuffisante présence de Wagner à Buenos Aires avec des « moments orchestraux et vocaux magiques » sous la direction de Pedro-Pablo Prudencio et d’autres excellents interprètes.

Juin : « ADRIANA LECOUVREUR » de Francesco Cilea. Il s’agit de l’histoire de l’actrice à l’Académie Française, avec de nombreux rebondissements et de belles mélodies, c’est un des opéras les plus célèbres au monde. Dirigée par Carlos Vieu.

Août : « DON GIOVANNI », de l’inimitable Mozart. Quelques éléments comiques, un peu de mélodrame, une touche de surnaturel, voici l’opéra le plus représenté au monde. La baguette revient à Pedro-Pablo Prudencio.

Octobre : « ROMÉO ET JULIETTE » de Charles Gounod. Une histoire d’amour éternelle et universelle sous la direction de Javier Logioia Orbe.

Si vous ne connaissez pas encore le Teatro Avenida, sachez que celui-ci n’a (presque) rien à envier à son grand-frère le Teatro Colón. L’acoustique de la salle principale est impeccable, la décoration est d’un style classique avec une disposition en forme de fer à cheval et un proscenium. Il dispose de deux niveaux de loges et deux galeries aux prix plus populaires, « el paraíso » et le « sobre paraíso ».

Inauguré en 1908 avec la pièce « Le Châtiment sans vengeance (El castigo sin venganza) » de Lope de Vega, ce fut un endroit emblématique pour la communauté espagnole en Argentine où l’on représentait de nombreuses zarzuelas et autres musiques espagnoles. Actuellement, le théâtre présente un répertoire lyrique beaucoup plus riche et varié comme le prouve la saison 2014.

Buenos Aires Lírica au Teatro Avenida

Av. de Mayo 1222 – Centro

Tel : 4381-0662

Prix : entre AR$700 et AR$80

Concerts : mardi, jeudi, vendredi et samedi, à 20h. Dimanche, à 18h.

 

Wagnerfest !

2, 4, 8, 10 et 13 Mai

 

Adriana Lecouvreur

6, 8, 10, 12 et 14 Juin

 

Don Giovanni

22, 24, 26, 28 et 30 Août

 

Romeo y Julieta

17, 19, 21, 23 et 25 octobre

 

Entrées en vente à la billetterie du théâtre du mardi au dimanche de 13h à 20h.

 

Photo: Liliana Morsia

 

 

 

12,685FansLike
10,671FollowersFollow
1,458FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !