La cave à vin de BAC, entre Canelones et Mendoza (décembre 2014)

Une fois par mois, retrouvez la sélection de vin élaborée pour nous par Florent Michel, passionné d’oenologie et critique de vin (retrouvez ses clefs pour comprendre le vin en Argentine et en Uruguay). Ci-dessous, son top 5 du mois, avec, dans l’ordre, la bodega, le cépage ou le type de vin, son nom, l’année de son millésime et sa région de production. Bonne dégustation !

Bodega Marichal – Pinot Noir Blanc de Noir, Reserve collection 2011 – Canelones, Uruguay

Un assemblage original pour ce blanc de la merveilleuse bodega Marichal, à deux pas de Montevideo. 60 % Pinot noir et le reste en Chardonnay, le tout élevé quatre mois en futs de chêne. Belle robe limpide dorée et légèrement rosée. Nez ouvert très aromatique. Nous sommes sur les fruits et les épices. Ananas, pêche blanche, tilleul, camomille et quelques notes de miel et de cire. Une belle attaque franche en bouche, vif, nerveux, sec et puissant dans les arômes. Un bel équilibre avec juste ce qu’il faut d’acidité. Vin très original avec un final d’une très belle longueur. En apéritif ou en accompagnement de fromages de chèvres sur toast, tagliatelles au saumon ou de poisson à chair ferme.

Familia Deicas – Preludio 2006, Barrel Select Lote 86 – Canelones, Uruguay

Incontournable haut de gamme du vignoble uruguayen, le Preludio reste une référence. Si vous aimez les Médoc, vous vous y retrouverez avec ce bel assemblage. Belle robe rubis soutenue et profonde. Légère teinte orangée. Nez ouvert très complexe, aromatique et expressif. Nous sommes sur les épices, sur des notes tertiaires et empyreumatiques. Cuir, gibier, note viandée, sous bois, humus, poivre, orange sanguine. En bouche, une attaque un peu discrète mais qui fait place rapidement à un très bel équilibre. Fin et élégant. Les tanins sont fondus et veloutés. Belle étoffe, belle charpente. De la matière sans excès. Le final est long et étroit. Epanoui et à boire. Avec des viandes cuisinées, rôtie de veau, côtelettes d’agneau au romarin, poulet à l’estragon ou canard à l’orange.

Bodega Atamisque – Malbec 2009 – Valle de Uco, Mendoza

Une des bodegas françaises de la vallée de Uco, nouveau Champs Elysées du vignoble mendocino. J’aime souvent dire qu’un bouchon de qualité annonce un beau contenu. C’est le cas pour ce 100 % Malbec qui a passé 14 mois en barriques françaises. Je recommande un carafage de deux heures pour ce vin puissant qui titre quant même 14,5 degrés. Jolie robe grenat foncée bien pigmentée. Belle concentration. Le nez est flatteur, ouvert et aromatique. Une belle complexité. Dominante florale et fruitée. Violette, pruneau, prunes, noyau de cerise, fruits rouges sur-maturés. Les barriques nous apportent aussi des notes de bois et vanille. En bouche, une attaque puissante et ample. Peut-être un léger excès de matière. Un bel équilibre avec une légère pointe d’acidité. Les tanins sont lisses et veloutés. Le vin est corpulent et charpenté. Le final est équilibré et épanoui. Un bel ensemble. Sur un beau steak, une bavette ou des lasagnes au bœuf. En dessert sur un fondant au chocolat.

Bodega El Porvenir – Laborum, Torrontes 2013 – Cafayate, Salta

Les vignes ont 50 ans, l’altitude est de 1750 mètres, nous voilà près de Cafayate dans le royaume du Torrontes. La robe est limpide jaune pale avec des reflets verdâtres. Le nez est ouvert, subtil, complexe en aromes. Des fruits, des fleurs et de la minéralité. Litchi, mangue, ananas, pamplemousse. Rose et acacia pour les fleurs. De la minéralité et de la fraicheur. Un peu de miel et de confiserie. Attaque franche en bouche, belle acidité, bien sec avec toutefois un peu de gras. On retrouve les agrumes en bouche avec une sensation citronnée. Le final est bien équilibré, il manque peut être un peu de longueur mais l’ensemble est très agréable, très gourmant. En apéritif, avec des pâtes fraiches, des quenelles de poissons, en dessert : mousse de maracuya !

Bodega Huarpe – Guayquil, El Elegido 2007 – Valle de Uco, Mendoza

Assemblage très original pour cet excellent vin de la vallée de Uco. Malbec (45%), Cabernet Sauvignon (30%), Petit Verdot (15%), Bonarda (5%) et Tanat (5%). Tout cela avec un élevage de 24 mois en barriques. Apres avoir débouché un bouchon de toute première qualité le vin se présente avec une robe pourpre foncée et fortement pigmentée. Le nez est ouvert, subtil et raffiné. Nous somme sur des notes tertiaires. Cuir, animal, sang, fruits confiturés. Sous bois, champignon et fougères. Belle attaque, des tanins fondus et veloutés. Une belle corpulence, de la matière. Carafage de deux heures recommandé. Un très bel équilibre. Beau final et belle longueur en bouche. Pour accompagner un foie gras poilé, un steak au poivre, une tourte aux champignons.

Contacter Florent

latina-wine-app-buenos-aires-connect

Soy crítico de vinos, nativo de Francia con base en Uruguay. Me especializo en vinos de América del Sur. He catado cientos de etiquetas argentinas, chilenas y uruguayas. Creé la app Latinawine, una guía independiente con servicio de geolocalización que te permite encontrar tus vinos favoritos cerca de vos y las promociones vigentes.