L’Hôtel des Immigrants, mémoire de l’Argentine

Jouxtant la Dársena norte sur la zone portuaire, ce musée se trouve au dernier étage de l’hôtel originel des immigrants, un superbe bâtiment art déco qui servait d’hébergement temporaire aux nouveaux arrivants.

Si l’accès au bâtiment est quelque peu périlleux (il vous faudra trouver votre chemin à travers les gigantesques avenues du port envahies par une myriade de camions), vous serez récompensés par la vue, chaque étage plus étonnante. Les friches portuaires dans lesquelles rouillent quelques vieux bateaux échoués et l’entrée de la darse où s’aventurent des voiliers, offrent un visage peu connu de Buenos Aires et permettent une première immersion dans l’histoire de l’immigration argentine.

Le musée retrace dans une atmosphère sobre le parcours des immigrants, de leur débarquement du bateau à leur installation et à l’héritage qu’ils ont laissé au pays. Peu peuplée à son indépendance, l’Argentine moderne s’est développée grâce à un afflux d’immigrants en provenance d’Europe, principalement d’Espagne et d’Italie, mais aussi d’Europe centrale, d’Irlande et de France. Les élites et les hommes politiques argentins avaient imaginé, dès l’indépendance du pays, qu’il leur faudrait une immigration massive, de préférence européenne et éduquée, afin de coloniser l’immense territoire argentin qui était alors en grande partie habité de peuples amérindiens.

Et ils ont déroulé le tapis rouge : dès 1823, des agents sont envoyés en Europe pour y faire la promotion de l’Argentine ; les nouveaux arrivants se voient exemptés de service militaire ; et en 1869, une loi leur permet d’obtenir la nationalité après un séjour de seulement deux ans sur le sol argentin.

En 1906, débute la construction de l’actuel hôtel des immigrants. Achevé en 1911, celui-ci, proposait à chaque nouvel arrivant un hébergement gratuit le temps de trouver du travail, ainsi que des cours de langues, des soins médicaux et de la nourriture. De nombreux témoignages y sont maintenant présentés, notamment une collection de photos d’époques montrant les immigrés dans leur nouvelle vie avec les coutumes de leurs pays d’origines (la plus insolite montrant une équipe de pelote basque au grand complet, moustaches et bérets compris).

La visite du musée étant assez rapide, vous pourrez flâner dans l’immense et majestueux bâtiment, ou profiter de votre passage pour jeter un œil aux expositions temporaires d’art contemporain abritées également par l’hôtel.

Hotel de Inmigrantes

Av. Antártida Argentina 1355 – Retiro

Tel : 4317-0285

Du mardi au dimanche, de 12h à 20h

Entrée gratuite