Yiiiihaaa ! Où pratiquer l’équitation à Buenos Aires ?

Photo: Patrick Bouquet (Flickr)

Serait-ce possible de profiter des charmes de la campagne en pleine ville ? Redécouvrir une ville connue depuis une perspective complètement neuve ? La réponse est oui, surtout si l’on en croit ceux qui assurent que le meilleur paysage urbain se trouve derrière les oreilles d’un cheval ! Rien de moins.

Sensibles, imposants, d’une étonnante intelligence – voilà le portrait en peu de mots de ces animaux mythiques qui font, eux aussi, partie de l’histoire et de la culture argentine. Et au-delà de l’inséparable duo du gaucho avec son cheval retranscrit dans les pages de Martín Fierro, les lieux permettant de s’initier à l’équitation ne manquent pas. Ce sont de véritables univers parallèles qui maintiennent en vie la fantaisie gauchesque des porteños.

Il faut d’abord jeter à bas quelques mythes : pour faire de l’équitation, il n’est pas indispensable d’être en excellente condition physique. Le facteur climatique ne change pas grand-chose à l’heure de monter à cheval. L’équitation n’est pas non plus un sport réservé à l’élite : pour monter, pas besoin de posséder des kilomètres de prairie, ni une écurie de purs sangs. Aujourd’hui les clubs équestres de Buenos Aires sont des références dans le monde et parmi les meilleurs d’Amérique latine. Ils proposent des formules plus économiques et mettent à votre disposition un cheval prêt à être monté, un instructeur professionnel et tout l’équipement nécessaire pour sauter sur son cheval, commencer l’apprentissage et simplement se laisser transporter.

L’offre englobe les principales disciplines équestres : équitation, saut et dressage dont les deux premières sont les plus populaires et naturellement complémentaires. De fait, plus vous passez de temps les pieds à l’étrier, plus vous aurez envie de sauter. Et de sauter haut… Toujours plus haut !

Où apprendre et pratiquer ?

Un trio de clubs, quasiment tous voisins, règne sur le panorama hippique de la ville de Buenos Aires :

Club Hípico Argentino

Il se trouve dans l’un des coins les plus beaux de Nuñez, à quelques mètres du stade Monumental et avec les avions de l’Aeroparque qui traversent le ciel à n’importe quel moment. C’est le club le plus important et traditionnel du pays. Son histoire remonte au début du siècle dernier. Suivre les cours d’équitation suppose de faire partie du club, ce qui vous permet de profiter de la magnifique piscine en été, mais aussi de la pâtisserie, du gymnase, des cours de pilates, des places de parking réservées ou encore des confortables vestiaires et d’innombrables évènements aussi divers que variés.

Club Alemán de Equitación

Situé dans le Bois de Palermo, il fonctionne de la même façon que le Club Hípico Argentino. Devenir membre présente donc certains avantages. Si leurs membres s’intéressent avant tout aux chevaux, ces clubs favorisent une vie sociale dynamique.

Escuela de Equitación Hipocampo

Plus récente, cette école d’équitation a tout de même trente ans de trajectoire et se situe aussi dans le Bois de Palermo. En plus de proposer une formule plus économique, l’ambiance y est plus familiale et détendue – les 20 000 anciens élèves peuvent en témoigner. Une équipe de professionnels s’occupe de plus de cent enfants et adolescents de tous niveaux. Cerise sur le gâteau, vous pouvez aussi vous porter volontaire pour devenir assistant en équino-thérapie ad honorem : pas besoin d’avoir une formation ou un lien particulier avec les chevaux car le club se charge de vous former de façon théorique et pratique.

Les trois clubs proposent à peu près la même chose. On suit des cours particuliers ou en groupe jusqu’à quatre personnes qui durent une heure. Quel que soit votre niveau, l’école vous offre un cours d’essai qui permettra à l’instructeur d’évaluer vos capacités tout en vous présentant sa méthode de travail. Il est recommandé de prendre entre quatre et douze classes mensuelles. Si l’équitation est un sport dans lequel on mesure rapidement ses progrès, chaque élève est un monde à part entière et le service proposé est personnalisé.

Les prix et formes de paiement varient selon le type de cours choisi et leur fréquence.

L’équipement parfait

Dans le monde hippique, le confort est synonyme de sécurité. Et même si les clubs mettent à votre disposition l’équipement de base (casque, bottes), il peut être tentant de dénicher vos propres bottes ou un breach. En plus de la classique recherche sur internet, vous pouvez vous perdre dans l’un des célèbres ateliers de cuir porteños dédiés au cheval, reconnaissables à leur parfum de cuir et à leur touche vintage. Une expérience unique :

Arandú
Paraguay 1259 – Centro

Talabartería Inglesa
Echeverria 1439 – Belgrano

La Casa de las Botas
Paraguay 5062 – Palermo

Un conseil : au moment de vous inscrire, prenez quelques minutes pour discuter avec le responsable du vestiaire. Au Club Hípico Argentino, par exemple, on revend des bottes de seconde main en très bon état et beaucoup moins cher que dans le commerce.

Et maintenant, les rênes bien en main et au galop !

Escritora, traductora y viajera con pasaporte polaco y corazón porteño. Enamorada de Latinoamérica, su realismo mágico y sus grandes ciudades. Siempre cruzando fronteras.