Emploi : débrouille et libre entreprise

Dossier emploi

Actuellement, la croissance économique est un peu ralentie en Argentine (le taux de chômage à atteint son plus fort taux depuis 2010, soit 7,6%) et ce pour plusieurs raisons : inflation élevée, mauvaise récolte de céréales, restrictions imposées par le gouvernement sur les importations et manque de confiance en la monnaie.

Néanmoins, le pays reste attractif pour les expatriés, le marché du travail est favorable aux immigrants les plus qualifiés et diplômés, les recherches s’orientent vers des profils du type ingénieur, cadre ou exécutif mais pas seulement. Si vous êtes prêts à vous tournez vers d’autres secteurs d’activités tels que les entreprises web et le e-commerce notamment et que vous parlez plusieurs langues, cela est un atout pour les travailleurs ayant moins de qualifications.

- Anuncio -

Cependant, le visa de travail est un casse tête à obtenir. 99% des entreprises demandent à ce que vous ayez un DNI (documento nacional de identidad) avant même de fixer un entretien d’embauche. Elles sont très frileuses lorsqu’il s’agit d’employer de la main d’oeuvre étrangère.

À l’arrivée à Buenos Aires, donner des cours de français dans des instituts de langues est l’une des options qui s’offrent à vous. Alternativa Francesa, Alliance Française… parmi les plus connus.

Voici les outils de recherche d’emploi testés et approuvés :

Les sites spécialisés

La Chambre de Commerce et D’industrie Franco Argentine (CCIFA) située à Buenos Aires

Le responsable emploi vous reçoit afin d’établir votre profil et cibler votre recherche. Sachant que seuls les candidats reçus verront leurs CV transmis aux entreprises, il est important de suivre les démarches suivantes :

Inscription facile en trois étapes ici.

  • Remplir le formulaire en ligne
  • Déposez votre CV sur la plateforme Défijob
  • Prendre RDV à la CCIFA avec Pablo Tiscornia : [email protected]

Les réseaux sociaux

Ils peuvent s’avérer un plus dans votre recherche d’emploi, la plupart de ces sites postent leurs offres de travail directement sur Facebook, et interagissent avec les candidats, vous pouvez donc recevoir les actualisations au quotidien.
Par ailleurs, des groupes comme « Busco trabajo y Doy trabajo », vous donnent la possibilité de poster votre annonce et d’avoir accès aux offres d’emploi.

La rédaction du CV en Argentine

Soyez concis mais précis.
Écrivez votre état civil (célibataire, marié, etc).
L’énumération de vos expériences professionnelles les plus significatives doit être chronologique (les plus récentes au début).
Rédigez votre objectif professionnel, votre cursus scolaire et universitaire (essayez de faire correspondre au mieux vos diplômes à leurs équivalents argentins).
À mettre en valeur : la connaissance de langues étrangères et les activités extra-professionnelles, elles permettent aux recruteurs de mieux vous cerner.

Derniers points importants :
Evitez les CV standard à la chaîne !
Toujours reformuler votre demande en fonction du poste et de l’entreprise.
Les candidatures spontanées sont moins efficaces mais restent un moyen de multiplier les contacts.
Un Curriculum Vitae avec photo est évidement fortement recommandé.

Répondre à une offre d’emploi

Restez bref, présentez-vous et montrez que vous connaissez l’entreprise.
Répondez ensuite point par point aux exigences du poste en argumentant en fonction de vos expériences passées et/ou en fonction de votre formation.
Enfin, n’ayez pas peur d’exprimer vos prétentions salariales, la majorité des annonces ici vous demandent d’être clair à ce sujet. Renseignez-vous donc sur le salaire moyen de votre branche pour ne pas viser trop bas, ni trop haut.
A mettre en valeur : une bonne maîtrise de l’espagnol (l’anglais et le portugais représente un réel avantage), de solides compétences professionnelles et/ou des diplômes, un vif intérêt pour la culture porteña est apprécié, un esprit d’équipe et un bon sens de la communication.

¡ Buena suerte !