Eloisa Cartonera, laissez parler les p’tits papiers

Les livres coûtent trop chers ? Faites-les vous-mêmes ! C’est le pari de cette petite maison d’édition de La Boca qui, dans le sillage de la crise de 2001, a lancé une initiative éditoriale pas banale. Au point de faire le tour du monde…

Parier sur le papier à l’ère de l’expansion digitale n’est pas chose aisée, mais ce n’est sûrement pas ce qui allait arrêter les créateurs de ce projet. À l’initiative de l’écrivain argentin Washington Cucurto, la petite maison d’édition est pensée comme une coopérative. Eloisa Cartonera achète le papier aux cartoneros du quartier, à un prix légèrement supérieur à la moyenne, sous réserve qu’ils leur fournissent un papier de qualité.

- Anuncio -

Eloisa Cartonera est née au coeur de la révolte populaire qui a secoué l’Argentine et en particulier Buenos Aires au début des années 2000. À l’origine, son objectif est de créer des liens entre les écrivains et de publier rapidement, avec les moyens du bord, des auteurs qui ne trouvent pas forcément d’éditeur. Les coûts chaque fois grandissants du papier et de l’impression poussent peu à peu ce collectif d’artistes et d’écrivains à s’ouvrir à d’autres sources d’approvisionnement en papier et à faire des livres avec ce qu’ils ont sous la main : le carton de la rue.

Depuis sa création, la formule a su inspirer des initiatives similaires dans toute l’Amérique Latine et au-delà. Le catalogue compte aujourd’hui plus de 200 titres allant du théâtre à la poésie, en passant par les ouvrages pour enfants. La coopérative propose également de transmettre son savoir-faire lors d’ateliers. Y’a-t-il plus belle manière de découvrir la littérature latino-américaine contemporaine ?

C’est également l’occasion de se rendre à La Boca pour découvrir autre chose que ses traditionnels sentiers battus. Et pourquoi pas, d’aller faire un tour à la Fondation Proa pour les amoureux d’art.

Eloisa Cartonera

Aristóbulo del Valle 666 – La Boca

Tel : 15 5502-1590

De lundi à samedi, de 14h à 20h