Élections en Argentine : faits et traditions autour du vote

élections en Argentine
Photo : argentina.gob.ar

Remarque : Le 14 novembre 2021 auront lieu les élections législatives, qui impliquent l’élection nationale de la moitié de la Chambre des députés et d’un tiers du Sénat.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le protocole et la tradition qui entourent un jour d’élection argentin classique :

  • En Argentine, le vote est obligatoire. Tout citoyen âgé de plus de 18 ans a donc le droit et le devoir de voter (sinon, il reçoit une amende). Tous les Argentins, de naissance et par choix, sont autorisés à voter dès l’âge de 16 ans et les citoyens naturalisés le sont à partir de 18 ans; mais le vote n’est obligatoire qu’entre 18 et 70 ans.
  • Pour voter, il est nécessaire d’avoir un document d’identité valide et d’être inscrit sur la liste électorale.
  • Les résidents étrangers en Argentine n’ont pas le droit de voter au niveau national (élections du président, du vice-président et des législateurs nationaux), mais ils ont le droit de voter pour les postes provinciaux ou municipaux. Les exigences changent en fonction de la province de résidence. Vous pouvez les consulter ICI.
  • Avant les élections générales, les PASO (élections primaires ouvertes, simultanées et obligatoires) sont organisées. C’est là que sont définis les candidats et les formations politiques qui se présenteront aux élections.
  • Procédure : L’électeur peut choisir de conserver le bulletin de vote entier ou de « couper le bulletin« , puis il devra le placer dans l’enveloppe, qui est ensuite glissée dans une urne en carton, sous la surveillance du président du bureau de vote et de ses assistants.
  • Toute campagne électorale est interdite à partir de 48 heures avant l’élection. Cela inclut l’interdiction des actes publics de prosélytisme et la publication et la diffusion de sondages et d’enquêtes.
  • Interdictions pendant les élections : à partir de 20 heures le jour précédant l’élection (et jusqu’à 3 heures après l’élection), les spectacles publics en plein air ou à l’intérieur, les manifestations théâtrales et sportives, et toutes sortes de rassemblements publics sont interdits. La vente de boissons alcoolisées dans les bars, les supermarchés et les magasins, ainsi que les commandes de livraison, sont également interdites. C’est pourquoi il est fréquent que le samedi d’avant, de nombreux bars soient fermés et que les rassemblements à domicile se multiplient.
  • Il existe une forte coutume dans de nombreuses familles argentines qui consiste à consacrer le dimanche des élections, une fois le vote terminé, à se rassembler pour déjeuner ou pour boire des matés. Cela est peut-être dû au fait que les élections ont lieu à l’adresse qui figure sur le DNI (qui reste souvent celle de la maison familiale), mais c’est aussi une excuse pour se réunir, dans le style de notre important héritage italien.

 

Traduction : Carolina Freda

Diseñadora oriunda de Buenos Aires. Fotógrafa y dibujante aficionada. Me encanta recorrer la ciudad con ojos de viajera, retratando y registrando cada cosa que voy descubriendo a mi camino para compartir con el mundo.