Comment fonctionnent le licenciement et les indemnisations ?

Licenciement

Nous vous parlions récemment de l’emploi en Argentine, voici maintenant comment se passe les licenciements dans le pays. Ça n’est pas très joyeux, mais c’est résolument bon à savoir.

En Argentine, les droits des travailleurs sont bien respectés, et les indemnités suite à un licenciement importantes. La lettre de licenciement vous sera remise en main propre ou adressée par courrier dans les trois jours ouvrables.

Plusieurs paramètres rentrent dans le calcul du solde de tout compte. L’ancienneté, soit un salaire par année travaillée, les jours de congés restants et à prendre, les jours travaillés durant le mois en cours, le mois de préavis ainsi que “el aguinaldo” : un revenu complémentaire semestriel correspondant à un 13è mois.

Indemnités de chômage

Suite à un licenciement, l’Administration National de Sécurité Sociale (ANSES) attribut “una prestacion por desempleo”. Elle dépend de la loi  Nº 24.013 qui stipule que tout travailleur en relation de dépendance durant un minimum de 6 mois et ayant été licencié par son employeur sans cause est en droit de recevoir cette prestation.

Si vous avez travaillé entre :
– six mois et un an, vous avez droit à deux mois de chômage ;
– un et deux ans, vous recevrez l’équivalent de quatre mois de salaire ;
– deux et trois ans, vous percevrez jusqu’à huit mois de revenu.
Le montant est dégressif et plafonné à un minimum de AR$400.

Comment monter votre dossier 

S’armer de patience pour commencer !

Vous disposez de trois mois pour effectuer ces démarches.
À savoir : demandez votre numéro de Cuil définitif car si vous avez toujours le numéro de Cuil correspondant à la “précaria” (visa de travail provisoire), il vous sera demander d’effectuer le changement de statut et durant cette période vous ne pourrez pas prendre de turno.
Après avoir obtenu votre turno, (uniquement par internet) préparez les documents suivants :
– la lettre de licenciement de votre employeur (l’original et la copie)
– les six derniers bulletins de salaire
– deux photocopies de votre DNI
– la constancia de Cuil

Sur place, une fois les éléments enregistrés par le conseiller, il vous sera remis un détail des prestations à percevoir ainsi que le talon à présenter à la banque à choisir parmi la liste que l’on va vous donner. Il y a environ un mois de délai d’attente.

L’assurance santé

La complémentaire santé est maintenue durant les trois mois qui suivent le licenciement.

Vous ne conserverez pas les mêmes garanties mais aurez une protection de base, il vous suffit de vous rendre à l’assurance santé muni de votre lettre de licenciement, vous recevrez une nouvelle carte à votre domicile au bout d’une semaine.