Cinq groupes confidentiels, à découvrir sans plus attendre

Vous aviez aimé notre sélection de groupes de rock nacional ? Parce qu’il n’existe pas que Los Fabulosos Cadillacs, Soda Stereo ou Charly García en Argentine, nous vous avons sélectionnés cinq groupes ou artistes solos, à découvrir, écouter en boucle et apprécier de visu.

Valeria Cini : Une guitare, une voix, et quelle voix ! Valeria Cini mélange les genres, des rythmes brésiliens aux sonorités du Río de la Plata en passant par des reprises de Georges Brassens, un bouillon de culture musical chanté en espagnol, portugais ou portuñol. Sur scène, elle est toujours hilarante (et émouvante) avec sa bande d’invités surprenants. Et si vous lui touchez un mot, n’hésitez pas à aborder la nostalgie du pays : elle a vécu à Paris.

Écouter / Suivre sur Facebook

Axel Krygier : Electro ? Musique criolla ? Rythmes latino ? Axel Krygier, multi-instrumentiste inclassable qui a beaucoup joué et vécu en Europe, flirte avec moult styles musicaux. A découvrir en solo, mais pas uniquement : aussi DJ, ce touche-à-tout est au cœur de plusieurs projets musicaux. Son dernier en date : « Hombre de Piedra », une « épopée musicale et visuelle ». Un coup de cœur : « Pesebre », son dernier album en date, la bande-son idéale pour une previa en terrasse en trémoussant du popotin.

Écouter / Suivre sur Facebook

Lo’ Pibitos : Formés, à leur début, en soundsystem autour de leur passion pour les cultures urbaines, c’est LE groupe qui incarne le hip hop argentin. Lo’ Pibitos ont intégré par la suite musiciens et d’autres styles musicaux comme le funk ou la cumbia, avec une forte conscience sociale. Le résultat : une formation de huit musiciens qui, en concert, transportent une très belle énergie. Ils seront de retour sur scène en mars avec de nouvelles compositions, à ne pas manquer !

Écouter / Suivre sur Facebook

Fandango : Ce sextet traîne régulièrement ses banjos, accordéons, et autres violons du côté de Plaza Serrano quand arrivent les beaux jours et dans les antres de La Boca la majeure partie de l’année. « Combo de musique traditionnelle » (selon leurs propres dires), Los Fandangos nous transportent dans les sonorités du passé, au cœur d’une marche funèbre teintée de burlesque et de musique country.

Écouter (album en téléchargement gratuit) / Suivre sur Facebook

Los Tolchocos : Si une envie soudaine vous prend de faire un gros pogo, courez voir los Tolchocos. Découverts (avouons-le, un peu par hasard) à El Especial Videobar, ce groupe nous a laissés pantois : était-ce du rockabilly ou du hardcore? Deux styles qui se mêlent indifféremment. Leur chanteur le confessait d’ailleurs récemment dans Pagina 12 : « La musique est unique, et si elle est bonne, peu importe les genres ». (« La música es una sola y, si es buena, no entiende de géneros ».) Un pari accompli, et avec brio.

Écouter (nouvel album : « En el País de las Maravillas ») / Suivre sur Facebook

Photo de Lo’ Pibitos : Rocio Crudo

12,683FansLike
10,680FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !