Cinéma argentin en ligne : 7 nouveautés

Cinéma à la maison
Photo by @jeshoots on Unsplash

Si vous en avez marre de Netflix et des séries en anglais, n’hésitez pas à aller faire un tour sur Cine.Ar. Nous vous listons de nouveaux films argentins, certains apparus l’année dernière et d’autres, sorties en 2021. Des comédies aux documentaires, en passant par les récits initiatiques et les formats expérimentaux. Le grand écran nous manque à tous, mais en attendant de nouvelles propositions de app streaming sont heureusement apparues.

Emilia : rentrer chez soi

Ce film raconte l’histoire d’une femme d’une trentaine d’années qui retourne dans la ville de son enfance dans la province de Río Negro après un échec amoureux à Buenos Aires. Elle y retrouve sa famille et ses amis et commence (ou tente de commencer) une nouvelle vie, pleine de contradictions, de défilements et autres problèmes sentimentaux. Le film a été présenté en première au Festival du film de Rotterdam, le personnage principal est interprété par Sofía Palo. 

Voir la bande-annonce d’Emilia

Carroceros : un documentaire sur un classique argentin

Ce documentaire traite du culte que les mordus du film Esperando la carroza vouent au film réalisé par Alejandro Doria en 1985 et devenu depuis un classique argentin. On y trouve des témoignages des acteurs et des producteurs du film, comme Enrique Pinti, Betiana Blum, Antonio Gasalla, Mónica Villa, Luis Brandoni et bien d’autres. L’accent y est toutefois mis sur les « carroceros » : les fans profondément ancrés dans le film de 1985 qui racontent leurs expériences, les raisons de leur attachement et la manière dont ils maintiennent en vie l’héritage d’un film déjà culte. 

Voir la bande-annonce de Carroceros

Las siamesas : une mère et une fille

La première de ce film a eu lieu à la fin de l’année dernière au festival de cinéma de Mar del Plata. Il s’agit d’un road movie réalisé par Paula Hernandez qui raconte le voyage de Stella (Valeria Lois) et de sa mère (Rita Cortese) le long de la côte atlantique argentine. Pourtant ce voyage n’est pas une partie de plaisir : le père de Stella – et mari de Clota – est récemment décédé et si elles sont sur la route, c’est pour découvrir les appartements dont Stella a hérité. Leur rapport est tendu, étouffant ; le mépris se mêle à la dépendance et les blessures du passé apparaissent au grand jour.

Ver el tráiler de Las siamesas

Manifesto : fiction, histoire et théâtre

Avec Ivan Moschner et Pompeyo Audivert, deux acteurs très connus de la scène du théâtre indépendant argentin. Il s’agit du troisième film d’Alejandro Rath. Les personnages principaux vivent ensemble dans une maison au milieu de nulle part, dans une ville côtière, et ensemble ils répètent. Que répètent-ils ? Difficile à dire. L’un joue le rôle de Léon Trotsky pendant son exil mexicain, et l’autre, celui d’André Breton. Les acteurs imaginent une rencontre qui n’a jamais eu lieu : Trotsky demande à Breton d’écrire un manifeste pour organiser les artistes révolutionnaires. 

Voir la bande-annonce de Manifiesto

Encontrados : un drame familial

Le personnage principal est Franco, un jeune homme qui, après la mort de sa mère, part à la recherche de son père biologique. Mais la rencontre ne se déroule pas comme prévu. Le réalisateur, Diego Musiak, déclare que le film est « un regard sur le conformisme vide et creux de l’apparence ». Encontrados est une enquête critique sur les classes aisées, récit iniciatique et une histoire sur l’identité, les rapports humains et la famille. Les personnages principaux sont interprétés par Nacho Gadano, Rocío Igarzábal et Nahuel Monasterio.

Voir la bande-annonce de Encontrados

El cadáver insepulto : entre terreur et folie

Un thriller psychologique sur un psychiatre qui s’installe en ville pour échapper aux étranges visions d’un passé qui ne lui laisse aucun répit. Un film où les apparences sont trompeuses, où le familier devient étrange et où le sinistre rôde. Perversion, traumatisme et spiritisme. Avec Mirta Busnelli, Héctor Alba et Demián Salomón ; réalisé par Alejandro Cohen Arazi.

Voir la bande-annonce de El cadáver insepulto

Troperos : les gauchos du bout du monde

Il s’agit d’un documentaire réalisé par Nicolás Detry qui montre le travail d’un groupe de gauchos dans une vallée isolée du sud de la Patagonie. Les gauchos gardent les moutons et chassent les prédateurs, traversent des climats extrêmes et se consacrent à un travail en voie d’extinction. Le film a participé à de nombreux festivals internationaux et a reçu plusieurs prix, comme celui de Meilleur premier film au Festival de cinéma de montagne de Torelló, en Catalogne.

Voir la bande-annonce de Troperos

Vous pourriez également être intéressé par:

Traduction : Carolina Freda

Escritora indecisa. Fanática del teatro, los idiomas, el tetris y de debatir sobre cosas inútiles. Su palabra preferida es "quizás".