Bar Británico, café notable avec vue sur le Parc Lezama

C’est peu dire que le Bar Británico est un pan d’histoire à lui tout seul. Ouvert comme une pulpería, « La Cosechera », au début du siècle dernier, il est renommé Británico en l’honneur des British qui s’y retrouvent après avoir boulonné toute la journée sur les voies ferrées. Au fil des années, le Británico, brièvement rebaptisé « Bar tánico » à l’occasion de la guerre des Malouines, s’est imposé comme le QG des intello et des artistes porteños mais aussi des noctambules et des chauffeurs de taxi qui apprécient de pouvoir s’y réfugier 24h sur 24. Ernesto Sabato, pour ne citer que lui, y a noirci un bon paquet de feuilles blanches en vue de la rédaction de son chef d’œuvre, « Héros et Tombes », dont l’intrigue s’ouvre (tiens, tiens) au Parc Lezama.

Depuis 2006, le Británico a enchaîné une diabolique série de fermetures et d’ouvertures avant de rouvrir pour de bon le 11 novembre 2014. Quelques aménagements ont été faits mais l’atmosphère reste la même. Celle d’un café certes notable mais avant tout de barrio : tables et chaises en bois avec une déco vintage qui n’en fait pas trop sur sa riche histoire. Il fait bon y prendre un petit café, le nez dans son journal ou le regard tourné vers le Parc Lezama. En cas de petit creux, la carte est bien fournie mais le classique tostado mixto (jambon-fromage) fait parfaitement l’affaire. Et ce, sans vous mettre sur la paille : bien que l’endroit attire touristes et curieux, les proprios entendent bien rester fidèle à l’ancrage populaire du Bar Británico en séduisant une clientèle de quartier.

Et après ? Traversez l’avenue Brasil pour une petite ballade dans le parc Lezama. Vous y croiserez sans doute les fantômes de Martin et Alejandra. Qui ça ? Vous, vous avez bien besoin de revoir vos classiques… Et de prendre des forces en vous envoyant des moules-frites à dix mètres de là, chez Lezama ?

Bar Británico
Av. Brasil 399 – San Telmo
Tel : 4361 2107
Du lundi au dimanche, de 6h à 2h
Prix : $ $

Photo : Nicolas Zeisler