Au telo !

Le telo (du verlan de “hôtel”… Ou “albergue transitorio”).

Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement un endroit où vous pourrez consommer une relation sexuelle en toute légalité et avec la personne de votre choix. L’équivalent du motel américain, mais en Argentine.

- Anuncio -

Le telo se reconnaît à sa façade : néons de couleurs qui éclairent l’entrée, une architecture souvent moderne, ornée parfois de quelques sculptures de lion, de sphinx…

Au telo, vous pouvez louer une chambre à l’heure ou à la nuit selon vos envies… (vous pourrez parfois trouver des tarifs préférentiels à partir d’une certaine heure). Les telos sont disséminés dans toute la ville, quelques uns sont très populaires auprès des aventuriers nocturnes et nécessitent une réservation le week-end. Les prix varient selon la catégorie, le quartier et, bien sûr, la chambre.

L’arrivée au telo

L’entrée dans les telos se fait le plus souvent en voiture. Vous rentrez directement dans un parking sombre et vous vous dirigez ensuite vers la réception.

Derrière une vitre à peine éclairée se distingue alors une ombre. Le ton grave, le ou la réceptionniste va vous informer des prix et de la disponibilité des chambres, qui se payent généralement à l’avance :

– “Hum hum…une chambre pour 2 heures s’il-vous-plaît. C’est bon cariño 2 heures ça ira ?”

Une musique d’ascenseur envahit les lieux, les couloirs menants aux chambres sont tamisés.

La chambre

Yeux écarquillés, l’oreille tendue, vous vous rendez soudain compte que vous êtes transporté dans une autre dimension. Il existe plusieurs catégories de chambres. Elles ont cependant toutes un point commun : les miroirs… partout ! Au plafond, sur les côtés, en face… Bref, de quoi bien réviser son anatomie et une méthode particulièrement efficace pour vaincre ses petits complexes ! Mais pas de panique, vous pouvez choisir votre lumière : plein phare ou à peine perceptible…

Généralement, un poste de télévision propose une sélections de films pour adultes. N’hésitez pas à en mettre un en route histoire de couvrir les bruits des chambres alentours… (et oui, c’est ça aussi, les telos). Sinon vous pouvez aussi regarder le match de foot, hein.

La salle de bain

Choisissez votre chambre avec douche, baignoire ou jacuzzi. Elle sera équipée de tout le nécessaire, jusqu’à la brosse à dent en plastique avec dentifrice incorporé – système ingénieux qui, par un moyen de pression du manche, fait sortir le dentifrice à la base des poils. Vous trouverez même la charlotte pour la douche !

Le room-service

On ne sait jamais si vous avez une petite fringale pendant vos coquineries… Aucun problème le service de telo vous propose medialunas, boissons chaudes, boissons alcoolisées et, plus essentiels : préservatifs et sex toys. En un coup de fil, passez votre commande et dans le quart d’heure qui suit quelqu’un viendra frapper à votre porte. Là encore, pratique : pas la peine d’ouvrir si vous n’êtes pas “présentables” ! Votre commande est déposée sur un plateau enfermé dans une double porte. Vous ne verrez jamais qui vous a servi et vice versa. Anonymat le plus total.

Happy ending

Une fois que vous avez pris connaissance du lieu, testé tous les gadgets, regardé plusieurs films, batifolé dans le jacuzzi, etc. Une voix off infernale vous informe gentiment que vous devez quitter les lieux dans 15… 10… 5mn….bip bip bip. Retour brutal à la réalité. En gros, rhabillez-vous et rentrez chez vous, ou demandez à jouer les prolongations !

Le telo facilite-t-il l’infidélité ?

Il est vrai que tout est calculé pour ne pas vous faire griller en cas de litige conjugal : facile, rapide, efficace… Et aucune preuve laissée sur le lieu du crime !

Mais sachez que c’est également un moyen pour certains de passer du temps ensemble. Des couples “légitimes” s’y retrouvent car ils vivent encore chez leurs parents, tout simplement. Les adolescents y laisseront leurs premiers ébats, les souvenirs de leur premier amour. Même si, attention, les telos sont interdits aux mineurs.

Il est vrai que la première fois que l’on vous propose un telo, on se sent un tantinet mal à l’aise. Ça sonne hôtel de passe. Mais ce n’est pas le cas ! Ne vous méprenez pas, l’aventure du telo se fait dans le respect le plus total et son usage est entré dans les coutumes.

D’autre part, en y réfléchissant, le telo est tout de même bien pratique pour les coups d’un soir. Plus besoin de mettre l’autre dehors, d’attendre qu’il se décide à partir ou de subir la marche de la honte en sortant de chez l’autre. Une fois dehors, chacun chez soi !

Il est tout aussi rigolo de tenter l’expérience en couple, alors n’hésitez plus !

Sélections de telos

L’orginal : Kansas City (vous pourrez y expérimenter la “Sex-chair” en demandant la suite “spéciale”!) – Talcahuano 844 – Centro

Luxe : Dissors, un peu plus excentré, mais un telo de 5* – av. General Paz 900 – Villa Devoto

Pour tous les goûts : Pink Hotel – Venezuela 2984 – Balvanera

Kitsch et antique : Los Jardines de Babilonia – Ruta Panamericana, entre Alvear et Boulogne-sur-Mer

Photo: buscadordetelos.com.ar