Yves Klein et l’invention du bleu

Date d’inauguration : 18 mars 2017
Date de clôture : 31 juillet 2017

Pour la toute première fois en Argentine, La Fondation PROA a le plaisir de présenter une rétrospective de l’artiste français Yves Klein. Un homme et un artiste multi facette, subversif et polémique. Même aujourd’hui, ses explorations artistiques sont loin d’être dépassées et continuent de nous attirer avec leur force et leur profondeur hors du commun.

Yves Klein est né à Nice en 1928, et mort en 1962, à trente-quatre ans. Une vie courte mais intense au cours de laquelle il a voulu atteindre « une sensibilité immatérielle » à travers l’abandon de la ligne et de la figuration pour s’enfoncer dans la couleur pure et faire l’expérience du vide. Chose curieuse, il a inventé une couleur et l’a fait enregistrer sous le nom d’IKB (International Klein Blue). Des artistes et des designers l’usent encore de nos jours.

Klein a été un révolutionnaire. Il a voulu faire de l’art une vocation totale, comme les surréalistes. Comment ? D’abord avec ce qui deviendra les happenings, sorte d’art éphémère qui a lieu à un moment et à un endroit donné avant de cesser d’exister, sauf dans les mémoires ou quand l’artiste le fait advenir à nouveau. De la même manière, il a réalisé une série d’œuvres appelées Anthropométries pour lesquelles il peignait avec des femmes nues couvertes de peinture bleue. Il a également laissé une galerie vide, où l’absence constituait l’œuvre, et quand on l’a payé de sa prestation, en or comme il le souhaitait, il a tout jeté dans la Seine. Il a toujours cherché à briser la barrière entre sa vie et son œuvre. Il a créé la Symphonie Monoton, une pièce dans laquelle musiciens et chanteurs ne jouaient qu’un accord en ré majeur pendant vingt minutes auxquelles succédaient vingt autres minutes de silence.

La rétrospective compte plus de soixante-dix œuvres et environ cent documents à travers lesquels le spectateur découvre un panorama détaillé de la vie de Klein et de sa production artistique. PROA organise aussi des visites guidées et des activités liées à l’exposition.

Yves Klein a été un artiste central pour l’histoire de l’art du vingtième siècle et c’est la première fois que ses œuvres sont accessibles au public de Buenos Aires. Il y a fort à parier que les fous d’art contemporain mais aussi les réfractaires à ses excentricités seront touchés par cette expo extrêmement forte et qui risque d’en mettre plein la vue aux porteños. Dans le quartier, vous pouvez aussi passer par La Usina del Arte ou goûter chez El Federal.

“Yves Klein. Rétrospective” en PROA
Pedro de Mendoza 1929 – La Boca
Tel : 4104-1000
Du mardi au dimanche, de 11h à 19h
Entrée AR$50, étudiants AR$30, retraités AR$20. Gratuit pour les moins de douze ans.

Photo : Droits réservés pour Charles Wilp

Santiago Hamelau
Santiago Hamelau
Soy escritor y traductor. Me encanta leer, viajar, ir al cine y visitar museos. Saco fotos como hobby y tengo un espíritu curioso.
12,683FansLike
10,680FollowersFollow
1,477FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !