Obtenir et renouveler le visa étudiant en Argentine: mode d’emploi

visa estudiante argentina

Chers futurs étudiants, nous espérons que vous adorez la paperasse tout autant que les démarches administratives et que la patience est l’une de vos principales qualités.

Plus sérieusement, malgré les apparences, obtenir un visa étudiant en Argentine (residencia de estudiante) n’est pas toujours si compliqué. Il s’agit d’ailleurs du titre de séjour le plus facile à obtenir. Tout ce qu’il vous faudra, c’est un certain sens de l’organisation et une lecture attentive de cet article. On vous éclaire.

REMARQUE: le contenu de cet article a été réuni à partir d’investigations et d’expériences vécues par des étudiants français en Argentine. L’information et la documentation requise sont susceptibles de varier en fonction du pays d’origine des étudiants. Nous vous recommandons de bien vérifier auprès de Migraciones en fonction de votre cas.  


Deux options
En Argentine, il existe deux cas de figure en ce qui concerne le visa étudiant :

Le premier, valable 6 mois, s’appelle le visa transitoire (residencia transitoria). C’est généralement la residencia qu’obtiennent les étudiants en échange universitaire d’une durée d’un semestre. Il vous permettra de rester la moitié d’une année en toute légalité sur le territoire sans pour autant vous accorder la possibilité de travailler légalement en parallèle à vos études. 

Deuxième cas de figure: pour pouvoir étudier et travailler en même temps, c’est le visa temporaire (residencia temporaria) qu’il faudra obtenir si vous venez étudier un an ou plus. Il se renouvelle chaque année le temps du cursus et donne droit à un DNI (Documento Nacional de Identidad) valable un an ainsi qu’au CUIL, numéro de sécurité sociale que demandent les employeurs avant d’embaucher.

À ce propos, si vous venez dans l’espoir de trouver du travail, sachez que vous devrez réellement valider le cursus choisi pour renouveler vos papiers un an plus tard: on vous demandera chaque année de présenter un certificat d’études (certificado de alumno regular) et un relevé de notes (analítico). Si vous abandonnez les études, vous devrez vous lancer dans les démarches de demande de permis de travail: ce ne sera pas un renouvellement de visa, mais l’ouverture d’un dossier différent. Votre employeur devra faire lui-même la demande auprès de Migraciones. Autant dire que cette voie n’est pas la plus facile, à moins que votre employeur soit prêt à faire les démarches.

Bon à savoir, après trois ans de visa ou DNI étudiants cumulés, le quatrième se transforme automatiquement en residencia permanente valable pendant quinze années. Les tramites ont donc un début, mais aussi une fin. 

Que vous soyez demandeur de visa transitoire, temporaire ou permanent, les deux premières étapes de la procédure de votre demande se déroulent sur une plateforme web appelée RADEX


PREMIÈRE ÉTAPE: Création de votre compte et paiement 

Une fois sur le sol argentin, prêt à commencer les démarches, rendez-vous sur RADEX. La plateforme va recueillir quelques-unes de vos données et créer une demande avec votre adresse mail et votre mot de passe. Conservez bien vos identifiants pour ne pas vous mélanger les pinceaux. Vous recevrez par la suite une credencial, c’est-à-dire un nouveau mot de passe pour passer à l’étape 2 une fois que vous aurez effectué le paiement (voir les différents coûts ici). 

DEUXIÈME ÉTAPE: Chargement de vos documents 

Une fois votre paiement validé, RADEX va vous envoyer votre credencial, c’est-à-dire, un mot de passe pour pouvoir accéder à la deuxième étape de la procédure, toujours en ligne. Documents requis:

1. Passeport en cours de validité

2. Dernière date d’entrée et tampon d’entrée sur le territoire argentin

3. Certificat d’antécédents pénaux argentins. (Directement intégré à RADEX, rien à prévoir au préalable). 

4. Extrait de casier judiciaire de votre pays d’origine traduit et apostillé. Pour la France, vous pouvez faire votre demande par Internet. Gratuit. L’extrait doit ensuite être envoyé à la Cour d’Appel de Rennes, seule compétente sur le territoire. Adresse : Cour d’Appel – Service de l’apostille – Place du Parlement de Bretagne – 35000 RENNES. Joignez à votre courrier une enveloppe timbrée avec votre adresse. N’oubliez pas de faire traduire le document par un traducteur assermenté.

Attention, si vous avez résidé au moins un an dans un autre pays que votre pays d’origine au cours des trois dernières années précédant votre demande, il faudra aussi présenter les antécédents pénaux de ce pays.

Si vous renouvelez une residencia temporaria, vous n’avez en principe pas besoin de faire une nouvelle demande de casier judiciaire auprès de votre pays d’origine, ni de recommencer les apostilles, même si vous y avez voyagé entre-temps.

5. Certificat de domicile ou Facture d’eau, de gaz ou d’électricité à votre nom. Pour le certificat de domicile, présentez-vous au commissariat de votre quartier avec une pièce d’identité. On vous demandera votre adresse et le Certificat sera délivré chez vous  environ 24h plus tard.

6. Certificat d’inscription électronique à la faculté. La Constancia de inscripción electrónica est un document très important à demander au secrétariat académique ou au service international de votre lieu d’étude en précisant que c’est pour Migraciones. Remarque: si vous venez en échange universitaire, on vous donnera la constancia electrónica dès que vous aurez commencé les cours. En revanche, si vous venez en première année de fac, une « simple » inscription ne suffira pas pour passer l’étape Migraciones. Il faudra attendre le début de l’année universitaire pour obtenir le Certificat et ainsi commencer les démarches. Ce Certificat ne peut être délivré qu’une seule fois par étudiant le long de son cursus, c’est-à-dire que si votre cursus universitaire dure quatre ans, le Certificat se périme au bout de 48 mois. Au cas où vous auriez besoin de renouveler votre DNI étudiant au-delà de la date de validité de cette fameuse Constancia Electrónica (s’il vous reste des matières à valider ou une thèse à présenter, par exemple) il faudra directement mettre en contact la direction de l’établissement universitaire avec Migraciones. 

Remarque: Aux dernières nouvelles, RADEX n’acceptait pas les documents PDF… pratique! Ceci dit, pas d’inquiétude: JPEG est avec vous. 

TROISIÈME ÉTAPE: le turno presencial à Migraciones

Ça y est, vous avez terminé la deuxième étape, un message de confirmation tout vert est même apparu sur votre écran? Ouf, le plus dur est derrière vous… ou presque! Si tout s’est bien passé, il n’y a plus qu’à attendre le mail de Migraciones avec la date et l’horaire de votre turno (non échangeable).

Le mail peut parfois mettre deux mois à arriver dans votre boîte de réception. Devant le moindre problème, un agent (robot) de Migraciones vous communiquera par mail un nouveau lien pour actualiser les documents chargés. 

Remarque: Jusqu’ici, vous interagissez avec un système, c’est-à-dire que devant un problème sur RADEX, la communication est restreinte. Un conseil pour les cas très spéciaux: écrire une lettre sur Word en expliquant votre cas et la joindre à votre document lorsque vous chargez celui-ci sur RADEX. En JPEG, donc. 

Lorsque le grand jour de votre turno arrive, amenez tous les originaux des documents que vous présentez ainsi que votre passeport. À l’issue de ce rendez-vous en tête à tête – express – avec un agent de Migraciones, vous repartirez avec une precaria, un papier qui fait office de DNI en attendant que votre titre de séjour temporaire ou transitoire soit prêt (en général, l’attente est de deux mois environ et il arrive, supposément, à votre domicile). Vous pouvez sortir du territoire avec la precaria, tout comme vous logez, travailler, étudier, etc. Vous n’êtes officiellement plus un touriste aux yeux du Gouvernement! 


REMARQUES UTILES: 

  • Les photos d’identité, les photocopies de passeport et empreintes digitales se font sur place. 
  • Il n’est plus nécessaire de présenter un acte de naissance en version plurilingue et apostillé pour obtenir un visa étudiant. 
  • En échange universitaire, vous avez prévu de voyager et de sortir du territoire? Votre visa touristique de 3 mois sera effectivement renouvelé à chaque passage devant la douane argentine. En revanche, nombreuses sont les universités qui n’acceptent pas de visa touristique pour faire passer les examens semestriels, même si vous ne restez que six mois.
  • Les universités argentines, qu’elles soient privées ou publiques, sont toutes autonomes d’un point de vue académique et institutionnel. Une fois sur place, pensez à bien vous renseigner concernant votre situation auprès du bureau des étudiants (oficina de alumnos ou Coordinador) de votre établissement d’accueil. Si besoin, n’hésitez pas non plus à contacter votre futur établissement par mail. 
  • Inflation oblige, la taxe migratoire augmente régulièrement. Renseignez-vous sur le site de Migraciones et sur RADEX avant le paiement en ligne.

Renouvellement du DNI étudiant

D’abord, un conseil: n’attendez pas la dernière minute pour entamer les démarches de renouvellement, vous risqueriez de perdre vos années accumulées sur place et ainsi ne pas pouvoir prétendre à une résidence permanente au bout de trois ans.

Ensuite, repassez simplement par les étapes décrites ci-dessus chaque année pour renouveler votre DNI, paiements inclus. Puis, vous allez devoir présenter les mêmes documents que lors de votre première demande de visa étudiant. Certains d’entres eux sont à actualiser pour son renouvellement:

1. Facture d’eau, de gaz ou d’électricité, à votre nom ou Certificat de domicile. 

2. Certificat d’antécédents pénaux argentins.  

3. Constancia de alumno regular et Analítico.


À demander au secrétariat académique de votre lieu d’étude en précisant que c’est pour Migraciones. La Constancia de alumno regular est une lettre de votre établissement universitaire, en général signée par le Directeur, tamponnée, légalisée par les institutions nécessaires, témoignant que vous êtes bel et bien élève de la carrera. L’Analítico est un détail des matières que vous avez étudiées et validées au cours de l’année. La légende raconte qu’il doit compter au moins deux matières aprobadas pour être pris en compte par Migraciones. De ce fait, impossible de renouveler un DNI étudiant si vous n’auriez pas vraiment suivi les cours… Renseignez-vous bien auprès de votre université pour connaître les légalisations que ces deux documents doivent comporter selon l’établissement.


Pour vous donner du courage en cas de difficultés: 

  • Amenez toujours les originaux des documents que vous présentez lorsque vous vous présentez physiquement à Migraciones.
  • Nous n’avons jamais pu joindre Migraciones par téléphone. La légende raconte que certains mails ont reçu une réponse… Une autre technique existe: se rendre directement sur les lieux très tôt le matin, dire à l’entrée que vous avez une question à poser au service Extra Mercosur (pas aux renseignements généraux de Migraciones) le tout en ayant l’air sûrs de vous histoire de ne pas vous faire envoyer au bout d’une interminable file d’attente. Autrement, profiter du jour de rendez-vous pour poser toutes vos questions à la personne qui s’occupera de votre dossier.
  • Très occupé, coincé sur RADEX ou réellement désespéré par une demande de  renouvellement de résidence étudiante maudite? N’hésitez pas à passer par les services payants d’un gestor qui pourra vous être d’une grande aide grâce à une communication directe avec la Dirección de Migraciones. 
  • En plein renouvellement de votre residencia temporaire, attention: parfois, Migraciones ne donne pas directement la precaria à l’issue de votre turno. Même si le fait de régulariser chaque année votre situation en temps et en heure vous permet de vous loger, d’étudier et de travailler légalement, se retrouver sans DNI ou sans precaria en cours de validité risquera de vous poser un problème si vous sortez du pays. Nous vous recommandons de ne pas prévoir de voyage hors de l’Argentine aux alentours de vos dates de turno ou de péremption de documents, auquel cas ce sera le tampon touriste dans le passeport et perte des années de résidences accumulées. 

Une fois installé, nous vous conseillons de vous inscrire au registre des Français d’Argentine, sur le site du consulat de France, ici.

Dirección Nacional de Migraciones
Av. Antártida Argentina 1355 – Retiro
[email protected]