Visa étudiant, le demander ou le renouveler

Visa étudiant

Chers futurs étudiants, nous espérons que vous adorez la paperasse tout autant que les démarches administratives et que la patience est votre qualité maître. Plus sérieusement, malgré les apparences, obtenir un visa (residencia) étudiant en Argentine n’est pas « si » compliqué. Il s’agit d’ailleurs du titre de séjour le plus facile à obtenir. Tout ce qu’il vous faudra, c’est un certain sens de l’organisation et une lecture attentive de cet article. On vous éclaire.

En Argentine, il existe deux cas de figure en ce qui concerne le visa étudiant : le premier, valable 6 mois, s’appelle le visa transitoire (transitoria). C’est généralement la residencia qu’obtiennent les étudiants en échange universitaire d’une durée d’un semestre. Il vous permettra de rester la moitié d’une année en toute légalité sur le territoire sans pour autant vous accorder la possibilité de travailler légalement en parallèle à vos études. Pour ce faire, c’est le visa temporaire (temporaria) qu’il faudra obtenir si vous venez étudier un an ou plus. Il se renouvelle chaque année le temps du cursus et donne droit au DNI (Documento Nacional de Identidad) ainsi qu’au CUIL, numéro de sécurité sociale que demandent les employeurs avant d’embaucher. À ce propos, si vous venez dans l’espoir de trouver du travail, sachez que vous devrez réellement valider le cursus choisi pour renouveler vos papiers un an plus tard : on vous demandera un certificat d’études (alumno regular) et un relevé de notes (analitico). Si vous abandonnez les études, vous devrez vous lancer dans les démarches de demande de permis de travail : ce ne sera pas un renouvellement de visa, mais l’ouverture d’un dossier différent. Votre employeur devra faire lui-même la demande auprès de Migraciones, justifiant le besoin d’employer un étranger sur le poste. Autant dire que cette voie n’est pas la plus facile, à moins d’avoir un travail spécifique, et que votre employeur soit prêt à faire les démarches.

- Anuncio -

Que vous soyez demandeur de visa transitoire ou temporaire, nous vous recommandons plus que vivement de commencer les démarches depuis la France (apostilles, etc). Si vous êtes déjà en Argentine, il vous faudra demander à votre famille ou à un proche de vous aider.

Voici les pièces nécessaires pour faire votre première demande de visa étudiant :

1) Passeport en cours de validité 

2) Certificat d’antécédents pénaux argentins

Présentez-vous avec votre passeport et une photocopie de la page d’identité sur un des lieux du Registro Nacional de Reincidencia. Certains nécessitent un turno, d’autres non. Le prix dépend du délais de délivrance souhaité. En six heures : AR$300, en 24h : AR$180, en cinq jours : AR$70. Infos : 4123-3033

3) Extrait de casier judiciaire de votre pays d’origine traduit et apostillé

Pour la France, vous pouvez faire votre demande par Internet. Gratuit. L’extrait doit ensuite être envoyé à la Cour d’Appel de Rennes, seule compétente sur le territoire. Adresse : Cour d’Appel – Service de l’apostille – Place du Parlement de Bretagne – 35000 RENNES. Joignez à votre courrier une enveloppe timbrée avec votre adresse.

4) Facture d’eau, de gaz ou d’électricité, à votre nom ou Certificat de domicile

Présentez-vous au commissariat de votre quartier avec une pièce d’identité. On vous demandera votre adresse et le Certificat sera délivré chez vous 24h plus tard. Pour avoir les bons numéros de téléphone, c’est par ici. Coût : AR$10

5) Certificat d’inscription électronique à la faculté

À demander au secrétariat académique ou au service international de votre lieu d’étude en précisant que c’est pour Migraciones. Remarque : si vous venez en échange universitaire, on vous donnera la constancia electronica dès que vous aurez commencé les cours. En revanche, si vous venez en première année de fac, une « simple » inscription ne suffira pas pour passer l’étape Migraciones. Il faudra attendre le début de l’année universitaire pour obtenir le Certificat et ainsi commencer les démarches.

6) Taxe migratoire à payer le jour-même

Coût : AR$1000 en espèces pour le visa transitoire et AR$2000 pour le visa temporaire (+ 60$ de DNI).

Maintenant que vous avez un dossier tout beau, tout complet, vous pouvez prendre un turno à Migraciones par Internet ici puis l’imprimer afin de le présenter le Jour J. 

Lorsque le grand jour de votre turno arrive, amenez tous les originaux des documents que vous présentez.

 Quelques remarques utiles : 

  • Même si cette information est écrite sur le site de l’Ambassade argentine en France, il n’est plus nécessaire de présenter un acte de naissance en version plurilingue et apostillé pour obtenir un visa étudiant. 
  • Les photos d’identité et les photocopies de passeport se font désormais sur place. 
  • Inflation oblige, la taxe migratoire augmente régulièrement. Renseignez-vous sur le site de Migraciones afin de ne pas vous retrouvez à cours de pesos le jour de votre rendez-vous.
  • La “precaria” est le papier que l’on vous donnera en attendant que votre titre de séjour temporaire soit prêt (en général, l’attente est de deux mois). 
  • En échange universitaire, vous avez prévu de voyager et de sortir du territoire ? Votre visa touristique de 3 mois sera effectivement renouvelé à chaque passage devant la douane argentine. En revanche, plusieurs sont les universités qui n’acceptent pas de visa touristique pour faire passer les examens semestriels, même si vous ne restez que six mois.
  • Les université argentines, qu’elles soient privées ou publiques, sont toutes toutes autonomes d’un point de vue académique et institutionnel. Une fois sur place, pensez à bien vous renseignez concernant votre situation auprès du bureau des étudiants (oficina de alumnos) de votre établissement d’accueil. Si besoin, n’hésitez pas non plus à contacter votre futur établissement par mail depuis la France. 

Renouvellement du DNI étudiant

Si vous êtes déjà passés par l’étape décrite ci-dessus, vous devriez vous faire renouveler votre visa les doigts dans le nez.

D’abord, un conseil : n’attendez surtout pas la dernière minute pour entamer les démarches de renouvellement, vous risqueriez de perdre vos années accumulées sur place et ainsi ne pas pouvoir prétendre à une résidence permanente au bout de trois ans. Mais bon, ça c’est un autre débat !

Voici les pièces nécessaires pour faire votre demande de renouvellement de visa étudiant :

1) Originaux et photocopie du DNI et du passeport

2) Facture d’eau, de gaz ou d’électricité, à votre nom ou Certificat de domicile

Délivré par le commissariat de votre quartier exclusivement. Pour le trouver, suivez ce lien et pour avoir les bons numéros de téléphone, c’est par ici. Coût : AR$10

3) Constancia de alumno regular y Analitico

À demander au secrétariat académique de votre lieu d’étude en précisant que c’est pour Migraciones. Vous devez faire légaliser tous les documents de votre université par le Secretaria de Asuntos Académicos en prenant un turno ici.

4) Redemander un Certificat d’antécédents pénaux argentins

Présentez-vous avec votre passeport et une photocopie de la page d’identité sur un des lieux du Registro Nacional de Reincidencia. Certains nécessitent un turno, d’autres non. Le prix dépend du délais de délivrance souhaité. En six heures : AR$150, en 24h : AR$100, en cinq jours : AR$40. Infos : 4123-3033

5) Taxe migratoire à payer le jour-même à Migraciones. Coût : AR$1000 en espèces

Il ne vous reste plus qu’à prendre un turno par Internet ici.

Amenez toujours tous les originaux des documents que vous présentez.

Une fois installé, nous vous conseillons de vous inscrire au registre des Français d’Argentine, sur le site du consulat de France, ici (si vous restez plus de trois mois), ou  (si votre séjour dure moins de trois mois).

Dirección Nacional de Migraciones
Av. Antártida Argentina 1355 – Retiro
info@migraciones.gov.ar
Tel : 4317-0234 (mais on n’a jamais pu les joindre)