Home VIVRE Lifestyle

Les personnalités françaises qui ont un lien avec l’Argentine

Parmi le paysage culturel français, on trouve des personnalités ayant des liens avec le pays des gauchos et de la viande. Un aperçu ci-dessous.

Berenice Bejo

La jolie actrice, qui a crevé l’écran de nombreuses fois aux côtés de Jean Dujardin, est d’origine argentine. Née à Buenos Aires, sa famille a fui la dictature argentine pour s’installer en France alors qu’elle n’avait que 3 ans. Fière de ses origines, elle a déclaré « je me sens autant argentine que française ». Elle est actuellement en tournage pour un film argentin, le premier de sa carrière, dirigé par Pablo Trapero.

Keny Arkana

La rappeuse marseillaise a des origines argentines par son papa, qu’elle n’a pas connu. Dès qu’elle a pu voyager, elle s’est rendue en Amérique du sud. Elle déclara : « je m’y sentais chez moi au milieu de jeunes qui avaient une conscience révolutionnaire ». Sur un de ces morceaux, Victoria, elle y évoque la situation de l’Argentine et ses inégalités terribles. Le chanteur argentin Claudio Ernesto González l’accompagne sur les refrains, en espagnol.

David Trezeguet

Le footballeur nait en France, mais lorsqu’il a deux ans, sa famille, qui est argentine, rentre à Buenos Aires. Il grandira donc comme un argentin et ne parlera pas français durant son enfance. Néanmoins, il garde un lien fort avec la France, et à 16 ans, il y revient pour jouer au football. Il a déclaré lors d’une interview que son coeur « a toujours été argentin ». Mais il précise aussi :  » J’ai toujours donné le meilleur de moi-même pour la France, même contre l’Argentine ».

Inés de la Fressange

Inés de la Fressange, véritable symbole du style parisien, a une mère d’origine argentine. Inés explique que si sa maman est née à Paris, c’est parce que ses « grands-parents étaient très snobs », mais sa mère passera par la suite son enfance en Argentine. Dans une interview pour La Nacion, Inés parle du lien qu’elle entretient avec ce pays, et précise qu’elle se sent à moitié argentine, même si elle n’habite pas là-bas. Elle aimerait bien ouvrir une boutique à Buenos Aires (et on ne peut que l’encourager dans ce projet).

Florent Pagny

Depuis 25 ans, Florent Pagny partage sa vie avec l’argentine Azucena, qui est devenu sa femme en 2006. Ils ont élu résidence avec leurs deux enfants en Patagonie, où Florent passe au moins 6 mois par an. Le reste du temps, selon ses activités il jongle entre la France et les Etats-Unis.

René Goscinny

Le père d’Astérix est un des auteurs français les plus connus au monde. Mais peu de personnes savent qu’à tout juste 2 ans, il partit vivre à Buenos Aires avec sa famille. Il y passera toute son enfance et fréquentera le lycée français de la capitale. Il quittera l’Argentine à 19 ans. De nombreuses personnes affirment que Goscinny se serait inspiré d’une BD argentine, Patoruzito, pour écrire Astérix.

Antoine de Saint-Exupery

L’auteur du petit prince a vécu deux ans en Argentine dans le cadre de son métier d’aviateur. Ces années l’ont beaucoup marqué : il y puisa l’inspiration pour écrire un roman, et tomba amoureux d’une femme.

Carlos Gardel

Le lieu de naissance de la « voix du tango » a fait polémique durant des années. Mais il semblerait qu’après des investigations minutieuses, le verdict soit tombé : Carlos Gardel serait né à Toulouse. L’une des plus grandes figures de tango du monde était donc d’origine française.

Alain Delon

Depuis 1965, Alain Delon s’est rendu un nombre incalculable de fois en Argentine, déchaînant systématiquement les passions. A chacune de ses visites, l’acteur français a fait le tour des plateaux, reçu par les plus grandes personnalités médiatiques du pays : Susana Giménez, Mirtha Legrand ou feu Bernardo Neustadt. Son passage le plus médiatisé ? Sans aucun doute celui de 1993 où il se rendit au pénitencier de Las Flores, Santa Fe, pour saluer son vieil ami, Carlos Monzón, dont il avait organisé le dernier combat, dix-sept ans plus tôt. L’ancien boxeur purgeait une peine de prison, accusé du meurtre de sa compagne Alicia Muñiz.

Quitter la version mobile