SE LOGER À BUENOS AIRES

À la recherche d’une colocation ou d’un appartement à Buenos Aires ? Notre équipe vous aide à trouver rapidement un lieu qui correspond à vos critères (style, quartier, budget, …)

Santa Evita : saveurs patriotiques et militantisme moderne

Au restaurant Santa Evita on peut déguster les plats les plus traditionnels de la cuisine argentine.


Buenos Aires regorge d’options gastronomiques en constante évolution : des restaurants aux propositions innovantes, des chefs de renommée internationale, des cafés de spécialité à chaque coin de rue.

Mais parfois, il est bon de revenir aux traditions et de redécouvrir des plats qui font partie de la vie quotidienne des Argentins, en explorant des saveurs que le temps a laissées dans l’histoire. C’est ce que propose Santa Evita, un restaurant qui célèbre les plats les plus traditionnels et invite également à se souvenir d’Evita Perón et de son importance dans l’histoire et la culture du pays.

Manger est un acte politique

Cette phrase a été prononcée par le journaliste gastronomique Michael Pollan, mais elle pourrait bien faire office de slogan au restaurant de Gonzalo Alderete Pagés. Tout décoré de motifs péronistes, le Santa Evita est avant tout un restaurant militant.

L’hommage rendu par le restaurant à Eva Perón est porteur d’autres messages : représentation de la femme argentine et du féminisme, mais aussi valeurs sociales et de générosité. Le nom et l’image d’Evita sont omniprésents : peintures sur les murs, illustrations sur les verres et les sets de table, articles vendus dans la boutique.

Pour compléter le tableau, de longues tables occupées par de grands groupes, des pingouins remplis de vin, de la musique argentine en fond sonore et, si l’on a de la chance, du tango chanté en direct. Bien sûr, de temps en temps, la marchita, l’hymne péroniste, est jouée et certains convives la reprennent en chœur.

Une cuisine nationale, populaire et de qualité

Certains plats de la cuisine argentins sont difficiles à trouver dans les restaurants, et encore moins dans ceux du circuit touristique. Le locro, le hachis Parmentier (pastel de papa), la polenta, le mondongo, les guisos, la carbonada (que nous expliquons ici). Des recettes ouvrières, familiales, qui n’ont généralement pas leur place dans les circuits gastronomiques à la mode. Ce sont là les spécialités de Santa Evita.

Mais, pour Gonzalo, ajouter ces préparations à la carte ne suffit pas. Le chef et propriétaire va plus loin en proposant des versions avec des ingrédients innovants et des produits et des techniques de qualité. Le pastel de papa peut être à la pomme de terre, mais aussi à la patate douce, et en plus de la viande de bœuf, il peut contenir du sanglier, du buffle, du cerf ou, dans sa version végétarienne, des girolles. Le locro est cuit pendant huit heures et contient du lard fumé, du porc, des flageolets et du cumin provenant de Salta.

Les empanadas sont, par ailleurs, excellentes. Elles sont frites ou cuites au four, accompagnées d’une sauce épicée et très juteuses. Le menu est complété par des plats tels que la provoleta, l’humita, les pâtes, les milanesas, le poisson et le bife de chorizo. Tout est abondant et adapté à différents budgets, comme il se doit.

Célébrer les saveurs argentines

Comme dans toute fête argentine, les saveurs ne s’arrêtent pas aux entrées et aux plats principaux.

Les desserts de Santa Evita constituent une section spéciale à laquelle il serait dommage d’échapper. Le flan, si apprécié dans le pays, est délicieux. L’ambrosía et les crêpes ne font pas exception, et la séance de queso y dulce est un univers à explorer. Mais rien ne peut nous préparer à la mousse : au chocolat noir, super onctueuse, parfumée à l’huile d’olive et à la fleur de sel, à laquelle on peut encore ajouter des zestes d’orange et des piments. Un vrai régal.

La carte des vins est tout sauf ennuyeuse : elle comprend des étiquettes de petits producteurs de différentes régions. Quant aux cocktails, impossible de ne pas sourire en lisant leurs noms.

Festivals gastronomiques au Santa Evita

En plus du menu fixe, le restaurant propose toujours des festivals à thème qui permettent de découvrir des saveurs et des recettes à des prix abordables. Ñoquis del 29, sélection de hachis Parmentier, sélection de pâtes, polenta variées, entre autres. Pour y participer, il suffit de suivre leur compte Instagram.

Santa Evita
Julián Álvarez 1479 – Palermo (ouvrir dans Google Maps)
Du mercredi au dimanche à partir de midi

Micaela Redondo
Micaela Redondohttps://catalibre.com/
El acento es brasileño pero el corazón argentino. Amante de la comida, los vinos, los cafés y los paseos en bicicleta. Y, por supuesto, enamorada de Buenos Aires.

Articles recommandés

12,710AbonnésJ'aime
11,876SuiveursSuivre
1,506SuiveursSuivre

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !