Voyager avec un animal de compagnie depuis Buenos Aires

viajar con mascota buenos aires

Vous partez voyager pour quelques temps, ou vous déménagez carrément d’Argentine, et il est hors de question de laisser votre compagnon à fourrure derrière vous ? On vous explique comment faire pour faire voyager votre animal en avion en toute sérénité.

1 – Connaître les exigences du pays d’arrivée

Chaque pays a ses propres règles concernant l’entrée d’un animal sur son territoire. La première chose que vous devez faire est donc de vous renseigner auprès de la SENASA qui, selon votre pays de destination, vous expliquera les conditions pour voyager.

- Anuncio -

Assurez-vous bien d’obtenir les informations spécifiques à votre cas. Souvent, les pays insulaires comme le Royaume-Uni, Malte ou l’Irlande auront des règles un peu différentes.

Par exemple, si vous vous rendez en France avec un chien depuis l’Argentine, vous devrez remplir les conditions suivantes (notez que pour les chats, les exigences sont très similaires):

  • Etre à jour sur tous les vaccins de l’animal.
  • Avoir fait posé une puce par un vétérinaire. Attention, en Argentine, ce n’est pas une procédure habituelle, vous devrez donc le réclamer vous-mêmes à votre vétérinaire.
  • Avoir fait le vaccin de la rage au moins un jour après avoir mis la puce. Ici, il n’est pas rare de mettre la puce après, car le vaccin de la rage est obligatoire en Argentine, contrairement à la pose de la puce. Si c’est votre cas, vous avez deux options. Déjà, sachez que cette règle est purement administrative et n’a pas de fondement sanitaire, donc votre vétérinaire compatissant pourra éventuellement vous modifier la date de pose de la puce afin qu’elle soit antérieure au vaccin de la rage. Les vétérinaires ont parfois l’habitude de cette formalité et vous faciliteront la tâche. Sinon, vous pouvez toujours refaire vacciner votre animal contre la rage, ce qui est sans danger pour lui.
  • Faire un certificat de bonne santé chez un vétérinaire 10 jours avant de partir, et vous rendre à un bureau de la SENASA avec votre chien pour faire valider ce certificat. Vous devrez emmener avec vous des photocopies et les originaux de votre passeport, du carnet de vaccinations de l’animal, du certificat de pose de la puce et du certificat de bonne santé.

Vous pouvez vous rendre au SENASA de Puerto Madero, ou bien à celui de l’Aeroparque Jorge Newbery. Il est possible, mais pas obligatoire, de réserver un turno à l’avance sur le site du SENASA. Il faudra y emmener votre chat ou votre chien car on lui vérifiera sa puce électronique.

2- Contacter la compagnie aérienne pour connaître sa politique 

Une fois que vous connaissez la compagnie aérienne que vous prendrez, vous devez les appeler ou regarder sur leur site Internet les règles concernant le transport d’animaux de compagnie. En-dessous d’un certain poids, qui tourne généralement autour de 8 ou 10 kilos, les animaux pourront voyager avec vous en cabine. Sinon, ils seront envoyés en soute dans une cage adaptée.

Notez que certaines races sont refusées en avion en raison de leurs problèmes respiratoires. Il s’agit généralement chiens à nez plat comme les carlins ou les bouledogues.

Par ailleurs, un chiot de moins de 3 mois ne sera généralement pas accepté à bord.

Enfin, renseignez-vous bien auprès de la compagnie aérienne concernant la prise de médicaments avant le voyage. En effet, de plus en plus de compagnies interdisent les sédatifs et les calmants non naturels en raison des risques qu’ils font courir à l’animal pendant le vol. Si votre chien ou votre chat paraît endormi ou sous tranquillisant, il est possible qu’il ne soit pas accepté par le personnel.

3- Achetez le billet pour vous et pour votre animal de compagnie

Il n’est pas toujours possible d’acheter un billet pour votre animal en ligne en même temps que l’achat de votre billet. Une fois que vous savez quel vol prendre, appelez la compagnie aérienne par téléphone ou contactez-là à travers un réseau social pour, d’une part, leur demander s’ils ont de la place pour votre animal sur le vol, et d’autre part réserver son billet. Pour le paiement, vous pourrez généralement le faire par téléphone avec une carte bancaire, ou réglez au comptoir le jour du vol. Le prix pour votre boule de poils dépendra du vol et de la compagnie.

4- Bien choisir la cage si votre animal voyage en soute

Dans le cas où votre animal voyage en soute, vous devez faire attention à lui acheter une cage agréée pour voyager en avion. Les cages homologuées IATA, International Air Transport Association, sont généralement celles qui sont acceptées par toutes les compagnies. Cela-dit, parfois, même une cage agréée peut être refusée si elle ne respecte pas les conditions de la compagnie aérienne. Vous trouverez ces dernières sur le site Internet de la compagnie, et devrez vérifier que votre cage est conforme au niveau du matériau, des boulons, de la fermeture etc.

Sachez que vous ne pourrez pas mettre d’eau et de nourriture dans la cage de votre compagnon avant de l’enregistrer à bord. Si vous lui laissez une gamelle accrochée à une paroi de la cage, certaines compagnies pourront lui donner de l’eau pendant le vol, mais ça n’est pas le cas pour toutes.

5- Arriver tôt à l’aéroport le jour du vol

Avant, il était nécessaire de passer au bureau de la SENASA de l’aéroport avant d’embarquer, il fallait donc prévoir au moins une heure de plus. Aujourd’hui, ça n’est plus le cas, mais renseignez-vous bien lors de votre rendez-vous au SENASA quelques jours avant de partir. Demandez leur précisément ce que vous devrez faire le jour du départ, car ce genre de procédures peut varier.

Dans tous les cas, essayez d’arriver tôt pour ne pas être stressé et d’enregistrer votre animal tranquillement.

Voyager avec son chien ou chat en soute est toujours un peu difficile, surtout si c’est la première fois pour vous et pour lui. Néanmoins, si vous vous renseignez bien à l’avance, vous verrez que tout se déroulera sans accroches. Surtout, n’hésitez pas à poser beaucoup de questions à votre vétérinaire, au SENASA ainsi qu’à votre compagnie aérienne par téléphone. Le jour du départ, n’hésitez pas à poser vos questions au personnel de l’avion sur les conditions de voyage de votre ami fidèle. Ils ont l’habitude de ce genre de procédures et sauront vous rassurer.

Si vous avez encore un petit peu de temps à Buenos Aires, rendez-vous dans les meilleurs restaurants pet-friendly de la ville.