Rufino Argentino, une expérience de luxe sous le sol de Recoleta

Rufino est un restaurant à Recoleta spécialisé dans la cuisine argentine avec une touche de luxe et d’avant-garde.


 

Je ne vais pas souvent à Recoleta. Pas de panique, je ne veux vexer personne. C’est un quartier à l’architecture magnifique, calme si l’on veut, extrêmement parisien, bien situé. C’est pas mon truc, j’ai l’impression qu’il manque la touche trash et plus « vraie vie » que m’offrent d’autres quartiers.

Mais il m’arrive toujours de me faire surprendre dans ses rues, ce qui me rappelle que je ne dois pas sous-estimer ce qu’il a à offrir. D’autant plus que de temps en temps, il est agréable de passer une soirée élégante, de se faire belle ou beau, de se promener dans le cimetière comme on se promènerait à Paris, de dîner dans un de ces restaurants comme Rufino et de se dire : « Et alors ? Je le mérite bien ».

Quel genre d’établissement est Rufino

Rufino est précisément  THE expérience de Recoleta. Comme il est « caché » au sous-sol d’un hôtel-boutique, nous sommes accueillis dans le hall avec élégance et politesse, et on nous fait comprendre que nous devons descendre pour accéder au restaurant.

En descendant vers le restaurant, deux choses donnent le ton de la soirée.

D’une part, le décor aux lumières tamisées, les tables en bois massif, les chaises en cuir recouvertes de fourrures, les miroirs dorés sur les murs et les bouteilles de vin camouflées dans le décor à chaque coin.

D’autre part, l’accueil. Le service est délicat et attentif dès le premier instant : on vous conduit à votre table et on vous propose de porter vos manteaux et sacs au vestiaire pour plus de confort.

Que manger à Rufino ?

Rufino est un restaurant argentin. Mais ne vous y trompez pas : il ne s’agit pas d’un bodegón ordinaire ou d’une parrilla de quartier. Les plats sont des classiques nationaux élaborés avec beaucoup de soin, de bonnes matières premières et une touche d’avant-garde.

Les viandes se distinguent dans le menu. À ma table, nous avons dégusté un bife de chorizo saignant avec du beurre aux herbes, baignant dans son propre jus (servi à la table, devant vous, comme pour vous mettre en appétit). La viande était vraiment très savoureuse. Si vous partagez, nous vous recommandons de commander l’ojo de bife au beurre de chimichurri et à l’ail.

Mais attention, les végétariens y mangent très bien aussi. J’ai goûté le chou-fleur rôti accompagné de yaourt, d’herbes et de câpres et je l’ai trouvé délicieux ; mais j’ai eu un coup de cœur pour les patates douces croustillantes au miel et cébettes, si délicieuses et abondantes qu’elles seront picorées par les végétariens comme par les carnivores. Si vous commandez un accompagnement pour aller avec un plat principal, choisissez les patates douces!

Nous avons laissé de côté une partie du menu de peur de ne pas avoir de place pour le dessert ; il s’agit des entrées chaudes ou froides. Les poivrons grillés et les champignons à la plancha avec épinards et amandes ont malgré tout attiré mon attention.

Pour le dessert, nous savions que la star était la crêpe au dulce de leche et à la sauce tofi (encore une fois, c’est un établissement où goûter les classiques argentins) mais nous avons opté pour la texture plus légère du crémeux au chocolat et aux amandes croquantes, servi avec une pincée de sel.

La carte des boissons

C’est un fait, nous avons eu tort de ne pas commander de vin chez Rufino, la seule façon de compléter l’expérience « gaucho first class » que propose le restaurant. Leur carte des vins où les vins sont classés par intensité est très complète.

Mais je ressentais encore quelques verres de la veille et nous avons décidé de commander un des cocktails de la maison, le « rufina », avec du rhum, du fruit de la passion, des agrumes, des fruits rouges et du soda. Délicieux et apporté à la table par le barman lui-même. Nous avons également commandé un Aperol Spritz classique, tout aussi savoureux. On nous a fait comprendre que si nous voulions une boisson classique qui ne figurait pas sur la carte, nos souhaits pouvaient être entendus.

En conclusion

C’est un restaurant raffiné, pour se détendre et bien manger (surtout un bon steak), se faire dorloter… ou impressionner quelqu’un. Vous serez entouré d’étrangers séjournant à l’hôtel ou de quelques autres tables célébrant des occasions spéciales.

Le service est excellent, tout comme l’ambiance, la musique, le timing des plats. C’est un restaurant où je fêterais un anniversaire, où j’emmènerais des parents en visite en ville ; en d’autres termes, ces occasions où il faut que tout aille comme sur des roulettes, que tout se passe bien ; pour que l’on puisse profiter à fond du moment.

Rufino Argentino
Quintana 465, Hotel Mio Buenos Aires – Recoleta
Tél: 6432-4264
Du dimanche au jeudi de 20h à 23h30, vendredi et samedi ouvert jusqu’à 00h30
Prix: $ $ $

Pauline Escobarhttps://paulinescobar.wordpress.com/
Apprentie expat', voyageuse dans l’âme, écrivain en herbe et dessinatrice de cartes à mes heures perdues.
12,685FansLike
10,671FollowersFollow
1,463FollowersFollow

NOS BONS PLANS DU WEEK-END

Concerts, expos, excursions... Reçois chaque semaine les meilleurs plans de Buenos Aires !