Les prix Nobels argentins

Prix Nobels argentins
Photo: biblioteca.anm.edu.ar

En Argentine, on ne trouve pas seulement des gauchos, de la bonne viande et du dulce de leche. En effet, le pays a également enfanté des lauréats du prix Nobels dans diverses disciplines. Sur les 15 prix Nobels reçus par l’Amérique Latine, 5 furent accordés à des Argentins – soit un tiers!

On vous présente ci-dessous les Argentins dont les travaux furent récompensés par cette distinction.

- Anuncio -

(Petit rappel pour ceux dont la mémoire est un peu floue : le prix Nobel, c’est un prix international qui honore chaque année des personnalités ayant rendu des services à l’humanité. On l’appelle ainsi car c’est le suédois Alfred Nobel qui en est à l’origine.)

Prix Nobel de la paix pour médiation de conflits

Carlos Saavedra Lamas est le tout premier lauréat de l’Amérique Latine. Il reçut le prix Nobel de la paix en 1936 pour sa médiation d’un conflit entre le Paraguay et la Bolivie. Bon à savoir, il était un étudiant laborieux. Il y a donc de l’espoir pour tout le monde, même pour les cancres.

Prix Nobel de physiologie ou médecine pour des recherches sur les glandes endocrines

Bernardo Houssay reçut le Prix Nobel en 1947 pour ses travaux sur les glandes endocrines. Il fut même le premier lauréat de la catégorie scientifique de toute l’Amérique latine. Suite à cet événement, la presse argentine a créé une polémique, affirmant que si Bernardo Houssay avait reçu le prix Nobel, c’était pour discréditer le président argentin de l’époque, Juan Péron. En effet, il était de notoriété publique que les deux hommes avaient des relations conflictuelles.

Prix Nobel de chimie pour des recherches sur des nucléotides

En 1970, Luis Federico Leloir obtient le prix Nobel de chimie pour des travaux sur des nucléotides-sucres, et ce malgré le manque cruel de financements et d’équipements de ses laboratoires. Selon la légende, il fut également l’inventeur, dans une toute autre catégorie, de la sauce golf (salsa golf). On raconte même qu’il plaisantait régulièrement qu’il aurait dû faire patenter cette sauce, afin d’obtenir plus de fonds pour ses recherches. Né à Paris, il est enterré au célèbre Cimetière de la Recoleta.

Prix Nobel de physiologie ou médecine récompensant des découvertes sur les anticorps

César Milstein reçut le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1984 pour ses recherches sur les anticorps. Il aurait pu devenir riche s’il avait patenté ses découvertes, chose qu’il n’a pas faite, considérant qu’elles appartenaient à la propriété intellectuelle de l’humanité.

Prix Nobel de la paix pour défense des droits de l’homme

L’Argentin Adolfo Pérez Esquivel est un artiste et activiste qui fut récompensé du prix Nobel en 1980 pour son travail de défense des droits humains. Il a été récompensé en particulier pour sa critique de la dictature militaire argentine, entre 1976 et 1983, durant laquelle il fut torturé et emprisonné. Il a dédié sa vie au service de la non-violence en Amérique Latine et continue d’être actif encore aujourd’hui.

Si vous n’êtes pas rassasié et que le thème vous intéresse, le film argentin « Citoyen d’honneur », sorti en 2016, met en scène un prix Nobel argentin (fictif) qui retourne dans son village de la pampa.

L’Argentine compte de nombreuses autres célébrités, venez les découvrir dans notre Top des Argentins les plus célèbres !