Le Rêve Bistro, le coin des épicuriens

Rodrigo Da Costa Chef le Rêve Buenos Aires
Le Chef Rodrigo Da Costa. Crédit photo @lerevebistro

Vous est-il déjà arrivé d’avoir adoré un restaurant, au point d’y retourner dîner trois fois dans la même semaine ? Et bien, c’est ce qui nous est arrivé avec le Rêve Bistro.

Le nom du lieu parle pour lui-même : Le Rêve… Sans aucun doute, ce fût le cas pour nos papilles ! D’une justesse impressionnante, les plats sont parfaitement assaisonnés, généreux mais toujours élégamment dressés dans l’assiette, aux saveurs et aux textures inconditionnellement originales. L’exécution est sans faux pas.

À la carte, on retrouve des saveurs bien de chez nous : un pâté de foie maison, une belle sélection de fromages et de charcuteries, du magret de canard confit, un bœuf Wellington… A partir de là, nous nous sommes évidemment posé la question si le Chef qui se cache derrière un menu aussi frenchie portait le col bleu-blanc-rouge ? Et bien, la réponse est non ! Rodrigo Da Costa est argentin, et la France, il ne la porte pas dans les veines mais bien dans le cœur.

C’est à la suite de deux belles expériences dans de prestigieuses maisons de l’hexagone que Rodrigo se forme aux techniques classiques de la gastronomie française (comme la maîtrise des sauces ou le tournage de légumes.). Il fait d’abord un passage par les cuisines du Mirazur de la star argentine Mauro Colagreco à Menton (trois étoiles Michelin et Meilleur Restaurant du Monde en 2019), puis une année chez Virtus à Paris (une étoile Michelin). Il a ensuite servi de belles tables argentines comme celles du Palacio Duhau – Park Hyatt de Buenos Aires pendant 4 ans. On le retrouve également un temps derrière les fourneaux de Hotel Llao Llao à Bariloche, puis de La Panadería de Pablo à Olivos.

En mars 2020, il réalise enfin son “rêve” : celui d’avoir son propre établissement. Et c’est ainsi qu’est né – à quelques jours à peine de la quarantaine – Le Rêve, l’un des bistrots les plus chaleureux de Buenos Aires.

D’ailleurs, il n’y a pas que sur la carte que l’on se sent à Paris. Dès l’extérieur, un auvent vintage très parisien habille la façade. A l’intérieur, on retrouve les codes de la brasserie française : des tables rondes marbrées, de jolies chaises de bistrot en bois et rotin, des banquettes en velours et des touches d’or dans la décoration qui apportent une certaine élégance. On apprécie tout particulièrement l’éclairage tamisé, feutré, qui vient parfaire l’esprit rétro chic de l’établissement. Vous l’aurez compris, le lieu se prête aux dîners romantiques.

L’accueil est agréable et le service précis. Le déroulement de notre soirée ? On commence par une mise en bouche (Chips de feuille de riz croustillante, émulsion de bagna cauda et pousses de saison) et un verre de Torrontés de bienvenue. En entrée, Tartare de truite inversé sur un lit de végétaux (fenouil, céleri, pomme et crème d’aneth) surmonté de quelques œufs de caviar de soja. Arrivent les plats principaux : Agnolottis fourrés à la langoustine, haricots verts vapeur et beurre monté aux agrumes, puis “petit poulet” avec sa crème truffée et ses pommes bouchon. En dessert, une délicate tartelette de figues et myrtilles, feuilles de chocolat blanc et fleurs. Le Rêve a tout d’un grand, sans la prétention de l’être.

Le Rêve Bistro
Uriarte 1901 – Palermo (ouvrir dans Google Maps)
Tél : wa.me/5491161294401
Du lundi au samedi, de 19h à la fermeture
Precios : $$$

Creo contenido y me gusta comer ✨ Mi motto : "Cuando sopla el viento, hay que viajar"