Le Parc Lezama, embryon de Buenos Aires

Et si Buenos Aires avait commencé là, au croisement des quartiers de San Telmo, Barracas et La Boca ? Certains historiens l’assurent : c’est ici-même que Pedro de Mendoza a fondé Buenos Aires en 1536.

Utilisé au XVIIIe siècle comme place de vente des esclaves par la Compagnie des Philippines, puis racheté par José Gregorio Lezama, cet immense terrain fut cédé à la ville en 1889 et remodelé par le Français Charles Thays, qui a également posé sa patte sur le Parc Tres de Febrero, à Palermo.

- Anuncio -

À l’emplacement de l’actuel amphithéâtre, surplombé par quelques tables en béton où il n’est pas rare d’observer les papis du quartier s’adonner aux échecs, se trouvait un lac, il y a un peu plus d’un siècle.

« Petit frère pauvre » des parcs de Palermo qui s’est détérioré au fil des années, le Parc Lezama n’en reste pas moins un espace vert très attractif, populaire, avec sa féria du week-end et son aspect vallonné.

Il abrite par ailleurs le Musée Historique National, ancienne demeure de José Lezama, qui se visite rapidement.

L’entourage du parc regorge de belles surprises. À l’angle de Defensa et de la rue Brasil, deux cafés historiques se font face : le Bar Britanico et El Hipopotamo.

En contrebas, le long de la rue Brasil, le restaurant Lezama est lui aussi un classique avec ses plats de viandes et…son assiette de moules-frites au vin blanc ! Juste à côté, se trouve l’église orthodoxe russe et ses étonnantes coupoles azur.

Une ribambelle de bonnes adresses où se restaurer borde la belle avenue Caseros (Hierbabuena, La Popular de San Telmo, etc), témoin d’un quartier qui a repris des couleurs ces dernières années

Parc Lezama
Entre les rues Brasil, Defensa, Paseo Colon et l’avenue Martin Garcia – San Telmo
Ouvert 24h/24h, 7j/7

 

 

Après un fabuleux septennat comme correspondant de L'Equipe et France Football, lors duquel j'ai écumé les meilleurs spots de la "Ciudad de la furia" chère à Soda Stereo, je vis désormais Barcelone. Où évolue un petit gars en short qui n'a pas volé son titre de meilleur ambassadeur de l'Argentine.