Pizzeria Mandiyu, buena onda de Corrientes du matin au soir

Pizzeria Mandiyu Almagro Buenos Aires
Photo : Facebook de Pizzeria Mandiyu

Après une jeunesse folle, où propios et clients ont brûlé la chandelle par les deux bouts à coups d’interminables soirées folklore et tango, le Mandiyu, véritable institution du quartier d’Almagro, est entré dans l’âge de la maturité.

Comme souvent dans ces cas-là, l’opération est passée par un déménagement. Fidèle à la rue Sarmiento, le Mandiyu s’est déplacé à l’autre bout du pâté de maison, pour faire l’angle avec Mario Bravo. L’occasion de faire table rase du passé : le nouveau local est beaucoup plus lumineux que l’ancien et une épatante fresque décore les murs en évoquant les très sauvages lagunes de l’Iberá, situées dans la province de Corrientes dont sont originaires les patrons. Ces derniers, en bons Correntinos, ont donné au restaurant le nom du club de foot de leur province, le Deportivo Mandiyu, qui a vu Diego Armando Maradona faire ses désastreux débuts d’entraîneur il y a plus d’une vingtaine d’années.

- Anuncio -

Mais la transformation ne s’arrête pas là : « Désormais, le concept est plus axé sur le côté café-restaurant que sur la musique, avec une grande amplitude horaire », explique la gérante, Mariana Dominguez. Les accros à l’ambiance chaleureuse du Mandiyu ou les nostalgiques de Corrientes peuvent donc VRAIMENT passer TOUT leur temps sur place en profitant des petits déjeuners, du menu du jour à l’heure du déjeuner, de la cafétéria l’après-midi et du resto le soir. Mention spéciale, tout de même, aux grands classiques de la maison : les pizzas (la grande mozzarella peut nourrir un bataillon et la Calabresa reste la madeleine de celui qui écrit ces lignes) et les empanadas, que l’on peut aussi commander à emporter ou se faire livrer à domicile sans se ruiner. A arroser avec du vin, une Quilmes ou un bon vieux Fernet-Coca.

Malgré cette mue, le Mandiyu n’a pas coupé les ponts avec la musique. Le samedi soir, la playlist est intégralement dédiée au chamamé et, quand l’ambiance s’échauffe, les tables ont vite fait d’être écartées pour libérer la piste de danse. Un plan plus authentique, tu meurs.

Si vous tenez absolument à écouter de la musique en live, vous êtes à deux rues d’un repaire tanguero où se produisent, plus ou moins à l’improviste, bon nombre des Gardelitos du quartier : le Boliche de Roberto.

Pizzeria Mandiyu
Mario Bravo 402 – Almagro
Tel : 4862-0229
Du lundi au jeudi, de 7h30 à 0h ; vendredi et samedi de 7h30 à 1h ; dimanche de 19h à 0h

Prix : $ $