Festival, effusion d’ondes berlinoises

Avec sa devanture brute, ce bar, qui a ouvert au mois de mai 2014 en lieu et place d’une fabrique de meubles, se veut discret et sobre. On passerait presque devant sans le remarquer. Ce serait pourtant dommage de ne pas pousser ses larges portes en métal, car le lieu détonne par sa simplicité et son élégance dans un quartier dominé par des établissements nocturnes plus tape-à-l’œil.

Plongé dans une obscurité de bon aloi, l’endroit rappelle davantage les bars interlopes de Kreuzberg que les boliches de Palermo Hollywood. Si on y apprécie un niveau sonore raisonnable qui laisse place à la discussion, on ne badine pas pour autant avec la qualité : un DJ différent chaque soir, une soirée électro-swing par semaine, et des concerts réguliers auxquels s’ajoutent une salle d’exposition, à l’étage, si l’envie vous prend de faire un break culturel durant la soirée.

- Anuncio -

Deux gigantesques bars tout en métal, constitués en partie de persiennes récupérées sur des chantiers, complètent un aménagement intérieur très minéral et d’inspiration industrielle. Ne vous étonnez pas si vous apercevez certains la cigarette à la main, le lieu joue savamment avec les frontières intérieur/extérieur de sorte que vous ne saurez jamais si vous êtes dehors ou dedans. La carte est à l’image du bar, sobre, et les prix plutôt doux pour le quartier. Des papas fritas sont également proposées pour calmer les fringales nocturnes, mais ne vous y trompez pas : le Festival est un bar, ce n’est ni un restaurant, ni un boliche. On n’y vient pas pour danser ni pour déguster un burger, mais pour écouter de la musique en discutant et en sirotant un cocktail dans un cadre métallique.

Le lieu n’est pas sans rappeler le Soria, sur la même rue mais de l’autre côté de la voie ferrée, et c’est bien normal : c’est le même propriétaire qui a monté le Festival au retour d’un voyage à Berlin, souhaitant ouvrir à Palermo Hollywood l’endroit alternatif qui lui manquait. À découvrir en première partie de soirée, avant d’aller danser à l’Unicorn ou au Niceto.

Festival
Gorriti 5741 – Palermo Hollywood
Tel : 4775-6733
Le mardi et jeudi de 20h à 2h30.
Le vendredi et samedi de 21h à 5h.
Prix : $ $