TOP : La route du chocolat à Buenos Aires

chocolat
Photo : Agustina Canaparo (Buenos Aires Connect)

Le chocolat, ce délice des dieux qui vous régale toute l’année, est célébré comme de juste dans les chocolateries de Buenos Aires. Certaines sont centenaires avec des recettes secrètes qui se transmettent de génération en génération, alors que d’autres sont plus modernes, mais avec un grand soin apporté à la matière première.

À une époque, il était de bon ton d’apporter une boîte de chocolats pour la naissance d’un bébé ou quand vos amis vous invitaient à dîner chez eux. Les chocolats des chocolateries étaient un vrai classique (ils étaient presque aussi réputés que les petits gâteaux) et chaque quartier comptait une ou plusieurs chocolateries.

- Anuncio -

Au-delà des traditions, c’est toujours le bon moment pour dévorer ces délices sous toutes leurs formes : tablettes, truffes, chocolats, dans une tasse ou même en figurines qui ressemblent à de véritables œuvres d’art. On est partis sur la route du chocolat et, dans cette liste, on vous propose un résumé détaillé de ce parcours gourmand.

El Crisantemo

C’est l’un des plus vieux chocolatiers (à Buenos Aires depuis plus de cent ans) et il est situé à quelques rues de l’Obelisco. Il paraît à l’épreuve du temps et est réputé pour ses boîtes de chocolat en forme de fleur (chocolat au lait, amer et blanc), aux fruits et à la liqueur. Il se trouve sur Cerrito 1168, dans le quartier de Retiro.

Corso

La bombonería Corso, avec ses boîtes de chocolats et le service personnalisé de sa propriétaire, Norma, est l’endroit idéal pour profiter de l’incomparable saveur du chocolat et des recettes familiales qui sont conservées depuis plus de quatre-vingt ans. Les chocolats au lait farcis au dulce de leche sont délicieux et les nostalgiques ne manquent pas de savourer le marron glacé.

Fénix 

La chocolaterie Fénix, qui produit du chocolat artisanal depuis plus de cent ans, a aussi son petit local avec vente au public à Constitución. Mention spéciale pour sa gamme « Salgado Grands Crus » dont les chocolats sont faits à partir d’une collection de grains de cacao de différentes origines d’Amérique latine.

Choice & El viejo oso 

À Recoleta, le petit local Choice est l’un des préférés des voisins. Un immanquable : les mini boules de tout petits gâteaux baignées dans du chocolat au lait. On vous conseille aussi de passer à El Viejo Oso (Montevideo 1594). Les figurines en chocolat (qui vont des animaux aux chaussures sophistiquées) exposées en vitrine vous feront fondre de plaisir. Ne manquez pas non plus de goûter les truffes.

Vasalissa Chocolatier 

Vasalissa Chocolatier propose des chocolats qui sont autant de productions artistiques. Chaque œuvre affiche tant de détails que cela fait mal au cœur de les manger. Ils ont une grande variété de truffes (à l’orange, au citron, à la rose, aux fruits rouges, etc). On adore le chocolat aux amandes et le baiser au dulce de leche.

Du Sud, avec amour : Rapanui & Mamuschka 

Rapanui est né à Bariloche avant de conquérir Buenos Aires avec ses délicieux chocolats. La truffe Patagonia, avec crème de framboises, fraises, groseilles et cassis, baignée dans du chocolat amer est l’une de nos préférées. Un petit morceau de Patagonie vous attend aussi dans le petit local de Mamuschka situé dans le shopping Recoleta Mall. Impossible de résister à ses célèbres ours au chocolat au lait ou au chocolat blanc farcis de dulce de leche.

Puro cacao 

Chez Puro Cacao, on fait de l’art avec du chocolat : toutes les créations sont super artisanales et créatives. Ils ont une collection appelée système solaire avec des œufs de Pâques représentant différentes planètes. Et aussi des chocolats au whisky, au vin Malbec et même parfumés à différentes sortes de fromages comme le bleu.

Et pour célébrer la Journée mondiale du chocolat…

Le 13 septembre, c’est la journée mondiale du chocolat ! Pour célébrer ce grand jour, les boulangeries de la ville proposent souvent des offres spéciales.

* Traduction Nicolas Zeisler

Periodista y productora de radio. Soy inquieta, curiosa y amante del buen comer. Estoy siempre en busca de historias para contar.