L’Université populaire de La Boca : un siècle de savoirs pour tous !

Universidad popular de la Boca ©MarieBessieres

Créées en France au début du XXe siècle, les universités populaires existent également en Argentine ! L’Université populaire de La Boca (UPB) est la première université populaire créée en Amérique latine en 1917. Un siècle plus tard, l’UPB continue à accompagner toutes les personnes qui le souhaitent dans l’acquisition de savoirs et de savoir-faire, sans condition de diplôme.

Une université centenaire, une page d’histoire

En 2019, l’Université populaire de La Boca célèbre son 102e anniversaire ! Dans le hall d’entrée de son bâtiment de la rue Pinzón, anciens locaux de l’hôpital Argerich, une exposition de photos rappelle les premières années de l’Université. Sur des clichés en noir et blanc, des salles de classe pleines à craquer rassemblent un public majoritairement immigré, autour de formations techniques.

- Anuncio -

Cours de dactylographie, UPB

Le premier objectif de l’UPB en 1919, c’était d’offrir un accès pour tous à la formation professionnelle, en particulier les immigrés arrivant en masse dans le quartier de la Boca. Télégraphie, dactylographie, sélection de grains, mécanique d’avion… les métiers les plus demandés à l’époque y étaient enseignés.

À ces formations techniques se sont ajoutés dès 1938 des cours d’espagnol pour les étrangers. « Nous aimerions relancer ces cours d’espagnol pour les étrangers, pour accompagner les nouveaux arrivants dans leur intégration dans le pays », confie Marcela Liria Jonas, directrice de l’UPB.

Une offre de formation liée au marché de l’emploi

En 2019, la mission de l’Université populaire de la Boca reste la même, après une période de prohibition des universités populaires pendant la dictature.

L’offre de formation est avant tout orientée vers le marché de l’emploi :

  • des formations commerciales : anglais, informatique, bureautique ;
  • des ateliers techniques : électricité, électronique, gaz et plomberie, réparation de PC, réparation de téléphone ;
  • une offre en prise avec le marché du travail actuel : webdesign, marketing digital, photographie ou encore journalisme digital.

L’Université propose également une offre ludique et culturelle :

  • des cours de préparation aux certificats de conduite de petit avion et de bateau ;
  • des formations autour du bien-être : reiki, tai-chi, réflexothérapie, massothérapie ;
  • des séminaires culturels comme l’archéologie urbaine.

Qu’il s’agisse de se former pour trouver un emploi ou par intérêt personnel, l’essentiel est de conserver l’accessibilité des formations pour tous. « Nous pratiquons des prix accessibles et ne fonctionnons qu’avec les frais de formation des étudiants. Cela garantit notre indépendance et notre souhait de conserver notre mission d’université populaire, au plus proche des besoins de nos membres », conclut Marcela.


Université populaire de la Boca
Pinzón 546 – Boca
Pour s’inscrire : rendez-vous du lundi au vendredi de 17h à 21h ou sur Facebook

Rédactrice et passionnée par l’Argentine. Redactora y enamorada de Argentina.