Volontariat en Argentine : comment aider ceux qui sont dans le besoin ?

Parfois, on a envie d’aider mais on ne sait pas trop comment s’y prendre. L’Argentine, ce sont des réalités multiples, dont certaines proprement insupportables : ces gens qui vivent dans la rue sans disposer des droits les plus basiques, ces autres qui sont victimes de catastrophes naturelles ou qui n’ont pas de toit, ceux qui ont faim, etc. Bref, il y a de quoi faire. Voilà une liste d’idées pour commencer à se bouger.

D’abord, on peut s’adresser à l’Entraide Française en Argentine, qui accepte les dons et les volontaires pour mener à bien des projets divers et variés. Autre organisation très active en Argentine : TECHO. Son objectif ? Lutter contre la pauvreté en construisant des logements. Les personnes intéressées peuvent donner de l’argent, mais surtout un peu de leur temps. Les volontaires peuvent participer en collectant des fonds ou s’atteler à la construction des logements. Une bonne opportunité d’améliorer son espagnol, de connaître des gens et, surtout, d’aider les gens à vivre de façon plus digne.

- Anuncio -

Autre cruelle réalité : ces personnes qui vivent dans la rue et qui ont besoin de nourriture, d’abri et d’aide. Surtout pendant les durs mois d’hiver. De nombreuses associations réunissent et distribuent des couvertures, cuisinent et proposent des plats chauds pendant toute l’année, et en particulier quand il fait froid. On peut citer Amigos en el caminoCaminos SolidariosLa Fundación Sí –qui organise des rondes nocturnes- et la Fundación Caritas. N’hésitez pas à visiter les sites de ces organisations pour en savoir plus sur leurs actions et découvrir comment vous pourriez leur être utile.

Faire un geste solidaire, ce n’est pas si compliqué. En plus d’accepter les dons et les volontaires, la fondation Por los Chicos vous permet de donner facilement de la nourriture. Vous pouvez en faire la page d’accueil de votre navigateur pour que donner devienne un réflexe quotidien. De son côté, le Gouvernement de la Ville propose une ligne d’assistance sociale immédiate, le 108. Un moyen d’alerter les professionnels du Ministère du Développement Social et du Logement qui parcourent les rues pour aider ceux qui n’ont pas de toit.

Mais pour apporter son aide, il faut d’abord savoir qui l’on veut aider et qui a besoin d’aide. A cet égard, jetez un œil sur le site de Rutas Solidarias. Avec son design efficace et intuitif, il permet de sélectionner le quartier où l’on vit et de voir comment l’on peut apporter son aide près de chez soi, de façon à ce que cet engagement soit le plus concret et simple possible.

En conclusion, chacun dispose d’un peu de temps libre dans la semaine et beaucoup de gens ont besoin d’aide. Une simple heure peut signifier beaucoup pour ceux qui dorment dans la rue, pour les victimes de catastrophes naturelles ou tous ceux qui vivent dans un état de grande nécessité. Au boulot, donc !

Photo : El Debate