Home MANGER Restaurant

Vagón Devoto, pour les nostalgiques du chemin de fer

À l’instar de J.W. Bradley à Palermo, ce curieux wagon – datant de 1906 et d’une longueur de 30 mètres – stationné à la sortie de la gare de Villa Devoto  reste un secret bien gardé par les habitants du quartier.

Une fois à l’intérieur, ce restaurant, qui ne pouvait se nommer autrement que Vagón Devoto (Wagon Devoto), offre à la fois une atmosphère rétro et romantique qui vous plongera tout droit dans un film des années 30. Banquette en moleskine, tables dressées à la perfection, lustres d’époque avec lumières tamisées sur les côtés placés au dessus des fenêtres et rideaux tirés à l’authentique ; la décoration est restée fidèle à un vieux wagon bar-restaurant de la SNCF que l’on pouvait trouver auparavant dans un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

Au niveau de la carte, c’est le chef Lucio Cantini qui est à la création. Avec une inspiration venant du Vieux continent et une touche sud-américaine, le menu du jour – qu’il soit grec, italien ou français – ne cessera de vous surprendre. Concernant « les valeurs sûres », foncez vers le cordero devoto (agneau de Patagonie) mariné aux herbes et au vin rouge. Un vrai régal ! Surtout quand l’on connaît la difficulté pour savourer ce délicieux mets à Buenos Aires…

Pour le reste, « simple et efficace » pourrait être la formule appropriée. La proposition est assez variée avec des woks, différents poissons, salades, pâtes ainsi que des viandes que vous pourrez accompagner avec un large choix de vins. Et pour ceux qui décideraient quelque chose de plus soft, le Vagón Devoto sert aussi différentes bières et cocktails qui se marient bien avec une picada ou encore des rabas.

Une expérience très originale que nous avons particulièrement appréciée dans un quartier encore trop méconnu sur le plan culinaire et culturel.

Vagon Devoto
Ricardo Gutiérrez Norte 4215 – Villa Devoto
Tel : 4503-4840
Du lundi au dimanche, de 9h à 2h
Prix : $ $ $

Photo : Vagon Devoto

No location found Visualiser tous les points
Journaliste freelance. Après avoir quitté la France pour partir en Argentine vivre ma passion, le football, j'ai décidé de me diversifier, outre que le sport, en intégrant l'équipe de Buenos Aires Connect.
Exit mobile version