Home MANGER Restaurant

El Tropezón, la rencontre parfaite d’hier et d’aujourd’hui

el tropezon balvanera tango puchero restaurante
Photo : Facebook de El Tropezón

Se rendre à El Tropezón c’est découvrir l’union merveilleuse de la Buenos Aires d’hier et de celle d’aujourd’hui : l’endroit sent le tango à plein nez tout en restant moderne. Situé à deux rues du Congrès de la Nation, il est resté fermé pendant 34 ans. Raquel, l’actuelle proprio du restaurant, raconte avec enthousiasme les nombreux hasards qui l’ont conduite à le rouvrir en 2017. Sur l’une des colonnes de l’entrée, on peut apercevoir l’écriture originale de « El Tropezón ».

Historiquement, cet espace a toujours été fréquenté par de nombreux artistes du monde du tango, mais aussi par des écrivains, artistes et politiciens. A l’époque, l’endroit était connu pour ouvrir 24h/24. Raquel raconte même que Susana Giménez est passée récemment pour se remémorer ses premiers rendez-vous galants !

Les options en cuisine reflètent aussi cet effort pour conserver le style et le caractère original de El Tropezón, lequel repose sur deux grands piliers : des plats porteños classiques et des classiques espagnols (le premier propriétaire était Espagnol). Pour les nouveaux proprios, il était important de préserver les racines de l’endroit. On peut donc aussi bien déguster un bife de chorizo avec des frites que du poulpe à la galicienne. Et les deux plats sont aussi bons l’un que l’autre. Bon à savoir : El Tropezón sert également des croissants et des churros maison !

Mais la spécialité reste le « puchero » dont Gardel était un grand fan. C’est une sorte de ragoût avec différentes sortes de viandes (de fait, il existe un morceau de viande qui porte le nom de « puchero » et qui est utilisé tout particulièrement pour ce plat). Un puchero digne de ce nom est composé de pommes de terre, carottes, oignons, maïs, courge et patates douces, mais aussi de poireau, chorizo colorado, lard et même de chou et d’œufs. Tous les dimanches midi et le mercredi soir, El Tropezón propose un buffet puchero.

En cuisine, on a gardé bien des éléments originaux tout en incorporant de nouveaux. Le résultat est délicieux et se déguste dans une ambiance accueillante. Le sous-sol est sans aucun doute l’un des points forts de ce restaurant : on y trouve de magnifiques murs de brique, des tonneaux en chêne et une cave à vin extrêmement fournie. C’est là que se tiennent chaque mardi des spectacles de tango et de folklore. Nous avons eu la chance d’y assister et cela nous a profondément touché. Nous avons vu danser le tango, folklore, malambo et chacarera en écoutant de très bons musiciens et chanteurs. Le tout accompagné d’un excellent cocktail et de délicieuses tapas !

Rappelons que El Tropezón se trouve tout près de l’avenue Corrientes. On peut s’y rendre avant ou après un passage au Paseo la Plaza si l’on souhaite aller au théâtre, et dans les nombreuses librairies que compte l’avenue et qui restent ouvertes jusque tard dans la nuit.

El Tropezón
Callao 248 – Balvanera
Tel : 4371-5046
Du lundi au samedi, de 7h jusqu’à fermeture ; le dimanche, de 7h à 15h
Prix : $ $ $

* Traduction Nicolas Zeisler

No location found Visualiser tous les points
Quitter la version mobile