TOP 10 : Les meilleurs stades de foot de Buenos Aires

mejores-estadios-buenos-aires
Foto de : Alepetra_

C’est peu dire que le football est roi à Buenos Aires. La ville est remplie de stades mythiques. Depuis le resplendissant Monumental à la légendaire Bombonera, sans oublier quelques pépites moins connues, voilà un sacré top 10 pour les amoureux du ballon rond. Histoire de ne rater aucun évènement (cliquez ici pour aller voir les matchs) :

1) Stade Monumental (River Plate)

Le stade Antonio Vespucio Liberti est l’un des plus importants d’Amérique et le premier d’Argentine. Inauguré en 1938, avec une capacité de 65 645 spectateurs, c’est à la fois l’emblème d’un des deux grands d’Argentine et l’épicentre des plus grands shows qu’accueille le pays. Que ce soit à l’occasion d’un match de River (autoproclamé « Le Plus Grand » club d’Amérique), de l’Argentine ou d’un gigantesque concert, la visite vaut la peine. En 1978, l’endroit a accueilli la finale de la coupe du monde, remportée 3-1 par l’Argentine devant la Hollande. L’adresse ? Figueroa Alcorta 7597, dans le quartier de Núñez, au nord de la ville. On peut également y visiter le Musée River Plate.

2) La Bombonera (Boca Juniors)

Le stade Alberto J. Armando fait également partie des enceintes qui comptent en Argentine. Inauguré en 1940 et remodelé en 1996, doté d’une capacité de 49 000 spectateurs, il a accueilli énormément de matchs mythiques. Notamment les Super Classiques entre Boca et River (sans doute l’un des meilleurs clásicos du monde). Ici, les tribunes sont collées au pré et l’ambiance s’en ressent. La Bombonera est située rue Brandsen au 805, dans le quartier de La Boca, au Sud de la ville. N’oubliez pas de faire un tour au Musée de la Passion Boquense.

3) Stade Pedro Bidegain (San Lorenzo)

C’est l’un des stades les plus récents. Il a été inauguré en 1993, avec une capacité d’accueil de 43 494 âmes. On le trouve Avenue Gral Francisco Fernández de la Cruz, entre Av. Perito Moreno et Av. Varela, dans le coin de Bajo Flores. Ce stade a changé la vie de San Lorenzo, qui avait perdu son enceinte originelle à Boedo, et s’est trouvé contraint de joueur plusieurs années sans stade fixe. L’endroit est grand et soigné, avec un terrain aux grandes dimensions. Reste que dans quelques années, le « Cuervo » devrait revenir à Boedo, répondant au désir de retour aux sources de ses fans.

4) Stade José Amalfitani (Vélez Sarsfield)

C’est un autre des grands stades du pays. Inauguré en 1951, il peut accueillir jusqu’à 49 540 spectateurs. C’est l’un des stades les plus beaux et où l’on voit le mieux le jeu. On y est bien, qu’on soit en tribune ou en virage. Bref, le stade de Vélez, confortable, grand et accessible, n’est pas loin de constituer l’option idéale pour assister à un match important du championnat. L’endroit accueille également des concerts et autres shows ultra populaires. Il se trouve sur Juan B. Justo au 8900, dans le quartier de Liniers, à l’ouest de la ville.

5) Stade Tomás Adolfo Ducò (Huracán)

Un grand stade bien soigné. Créé en 1947 pour accueillir 48 314 spectateurs, c’est un spot extrêmement agréable pour voir du foot. Depuis les tribunes, on a une vue imprenable sur le jeu. Un endroit intéressant à connaître avec son style Art Déco, qui en fait l’un des patrimoines de la ville. Rendez-vous sur Amancio Alcorta 2 570, dans le quartier de Parque Patricios.

6) Stade Diego Armando Maradona (Argentinos Juniors)

Un stade qui attire d’abord l’attention par son nom : Diego Armando Maradona. Pas un hasard ! Un stade plein d’histoire, donc, qui a été le théâtre du premier match de l’un des plus grands joueurs de tous les temps, en 1976. Maradona portera pendant quatre ans le maillot d’Argentinos Juniors. Un stade petit mais charmant et agréable qui a été inauguré en 1940 puis ré-inauguré en 2003, avec une capacité de 24 000 spectateurs. L’adresse ? Gavilán 2 151, dans le quartier de La Paternal.

7) Stade Ricardo Etcheverri (Ferro Carril Oeste)

Situé rue Avellaneda 1 240, en plein Caballito, le centre géographique de Buenos Aires, ce stade a accueilli un bon nombre de concerts et de spectacles. C’est l’un des plus vieux du football argentin et il compte sur une capacité d’accueil de 24 268 personnes. Il est aujourd’hui en travaux.

8) Stade Islas Malvinas (All Boys)

On le trouve sur Alvarez Jonte au 4 180, dans le quartier de Floresta. Il a été inauguré en 1963 et peut accueillir jusqu’à 25.000 âmes. C’est un bon spot pour voir du foot, notamment les rudes joutes de la B Nacional (deuxième division).

9) Stade República de Mataderos (Nueva Chicago)

Situé à Mataderos, Justo A. Suárez 6 900, ce stade a été inauguré en 1940 avec une capacité de 25 000 personnes. Une autre option pour voir du foot de B Nacional.

10) Stade León Kolbovsky (Atlanta)

Situé sur Humboldt au 390, dans le quartier de Villa Crespo, ce stade a ouvert ses portes en 1960 avec une capacité d’accueil de 14 000 spectateurs. L’un des meilleurs spots pour vivre le foot en mode B Nacional !