TOP : 6 circuits entraînement et détente en temps de pandémie

Circuits pour s'entraîner pendant la quarantaine
Image : Pixabay

Buenos Aires est une ville à vivre en mouvement et à fond. Il y a des circuits pour s’entraîner et prendre soin de soi à l’air libre un peu partout en ville. Peu importe que vous soyez des runners, des fans de roller ou que vous vous baladiez en vélo ou en trottinette, vous trouverez toujours un terrain de jeu idéal ! Tout particulièrement en temps de COVID-19, alors que l’usage des espaces récréatifs des parcs est restreint de manière préventive, il existe des parcours qui vous permettront de vous reconnecter avec la nature et avec vous-mêmes sans vous arrêter en chemin ni menacer votre santé dans le respect des protocoles sanitaires. On vous en propose quelques-uns qui combinent du vert, des beaux paysages urbains et surtout plein d’oxygène pur !

À Buenos Aires

- Anuncio -

Pour faire de l’activité physique en temps de pandémie, lire les mesures de prévention de la Ville de Buenos Aires.

Un tour sauvage à Agronomía

Le cœur du quartier abrite un terrain composé par la Faculté d’Agronomie et la Faculté de Sciences Vétérinaires de l’Université de Buenos Aires (UBA) et trois clubs sportifs, entre autres institutions. En somme, il y a environ cinq kilomètres à explorer à pied ou en roulant.

Ce chemin combine nature et vie urbaine de façon équilibrée. Parfois, le parcours est plus silencieux, car le chemin nous emmène dans des lieux arborés éloignés de l’agitation de l’avenue San Martín. Si vous avez de la chance, vous pourrez aussi profiter de la compagnie des animaux : la Faculté de Sciences Vétérinaires de la UBA abrite des pavillons avec des animaux sur l’avenue Chorroarín. Ils ne sont pas toujours là, mais ça vaut la peine de s’arrêter un moment pour regarder les sympathiques ânes, les lamas, les moutons et les vaches. Une bonne manière de couper avec l’agitation urbaine en vous offrant un fugace voyage à la campagne.

Pour vous reposer un moment, vous pouvez passer par La Isla de La Paternal, qui est aussi sur l’avenue Chorroarín. Ce parc est idéal si vous aimez marcher avec votre chien, car il y a un endroit réservé où ils peuvent se dégourdir les pattes sans laisse.

Parcours avec brises riveraines par Ciudad Universitaria, Palermo et  Puerto Madero

Le Río de la Plata s’offre à vous depuis plusieurs angles différents sans que vous ne soyez contraints de vous arrêter ! Sur la Costanera Norte, sur un côté, il y a des pistes cyclables qui vous permettent de vous déplacer et vous entraîner en pédalant. La Costanera Rafael Obligado peut se parcourir intégralement et vous pouvez même faire un tour dans le très paisible Parque de la Memoria.

Par ailleurs, vous pouvez aussi faire une boucle en profitant du climat humide sur la Costanera Sur. Si la Reserva Ecológica est fermée, vous n’avez qu’à explorer les avenues Hernán M. Giralt et celles de los Italianos. De même, ne manquez pas l’opportunité de pousser jusqu’aux sentiers du Parque de las Mujeres Argentinas, du Parque Micaela Bastidas et de la Plaza Eva Perón. Ces circuits pour s’entraîner et prendre soin de vous pendant la quarantaine vous offrent de jolis paysages urbains-naturels !

Chemins en plein air dans les Bosques de Palermo 

Loin du Rosedal, mais toujours dans le Parque 3 de Febrero, il y a d’autres sentiers pour garder la forme pendant la quarantaine tout en découvrant certains des arbres typiques de la ville. Il s’agit d’un secteur palermitain composé de plusieurs places, petites places et parcs, entouré par des clubs sportifs et qui compte un centre névralgique rafraichissant connu sous le nom de “Lago de Regatas”.

Ces sentiers sont sympas pour faire du skate, du roller ou de la trottinette. A la différence d’Agronomía, où il n’y a pas de trottoirs ni de pavés plats, dans cette zone, les conditions sont optimales pour se déplacer en roulant.

Vers la Zona Norte de Buenos Aires 

Pour faire du sport à Zona Norte, lire les mesures de prévention des communes de San Isidro et de Vicente López.

Triple galop autour de l’Hippodrome de San Isidro

Une route asphaltée d’environ 5,2 kilomètres vous attend pour que vous puissiez aller sans vous soucier des engins à moteur ou vous arrêter au feu rouge : le chemin qui encercle le club hippique est ininterrompu.

Si vous souhaitez rallonger ce trajet, vous pouvez aussi circuler sur le Boulevard qui connecte l’avenue de la Unidad Nacional et Dardo Rocha. Aux jours et horaires spéciaux dictés par le Municipio de San Isidro, cette piste se fait piétonnière et devient le paradis de tous ceux qui vont en rollers.

Promenades sur le Paseo Público Costero et sur le fleuve !

Egalement situé à San Isidro, plus précisément dans la zone de El Bajo, on trouve un secteur tout proche du fleuve qui est parfait pour circuler sans s’arrêter. Il s’agit de la zone pavée qui borde le parcours du très touristique Tren de la Costa. Celle-ci déborde de verdure : un très bon spot pour faire son jogging ou faire du vélo.

Par ailleurs, cette partie de la ville est réputée pour ses sports nautiques individuels. Si vous avez l’équipement nécessaire pour faire du kayak, windsurf, foilboard, kitesurf, stand up paddle ou laser, c’est l’endroit. Qu’il s’agisse de s’entraîner ou de prendre soin de vous pendant la quarantaine, on vous conseille de vérifier les horaires et mesures de prévention contre le COVID-19 en vigueur dans la commune pour ces activités récréatives.

Marches avec vues incroyables sur le Paseo de la Costa, Vicente López

Certains jours de la semaine, il est possible d’utiliser l’avenue Raúl Ricardo Alfonsín et les parcs qui bordent le fleuve pour faire des activités récréatives. Rollers, trottinettes, vélos et baskets peuvent circuler sans obstacle sur un revêtement en parfaite condition.

Attention, le week-end, ce lieu de Vicente López est en général très fréquenté. Si vous y allez en voiture, vous risquez d’avoir un peu de mal à trouver une place pour vous garer.

Quand il fait beau, on a certes davantage envie de passer du temps à l’air libre. Pandémie ou pas, il faut bien avouer que les parcs de la ville ont tendance à se remplir. D’où l’intérêt de tester ces routes alternatives qui vous permettront de vous vider la tête et de vous entraîner sans mettre en péril votre santé ou celle des autres. Prenez soin de vous et profitez bien !

Una astronauta que explora incansablemente el universo que la rodea. Tengo un máster en observación e imaginación. Una eterna estudiante y aprendiz de la vida. (En dos palabras, "soy comunicadora").