TOP 10 : Où déjeuner à Villa Crespo ?

Impossible de faire l’impasse sur Villa Crespo. Un quartier à la fois simple et plein d’histoire(s) qui propose la même recette gagnante que son voisin, Palermo : art de rue, gastronomie de qualité, vie culturelle et nocturne dynamique… mais à des prix plutôt calqués sur Almagro. Le tout dans une ambiance pépouze type Núñez.

Extrêmement bien situé, Villa Crespo est devenu, ces dernières années, la destination préférée de la bohème. Et demain celle des affamés ?

Pastrami, la spécialité du quartier

Le sandwich au pastrami est chez lui à Villa Crespo. Ses meilleurs représentants vous attendent chez Malvón, sa demeure du dix-neuvième siècle et ses desserts maison. Ou alors au Café Crespín (le samedi ou le dimanche, tentez le brunch, légendaire). Enfin, troisième option tout aussi convaincante : La Crespo, avec cornichons et oignons caramélisés…

Vive l’Europe

La Mamma Rosa vous attend dans sa cantine traditionnelle avec une cuisine italienne aux influences argentines ou l’inverse… Quoiqu’il en soit, vous aurez l’assurance de goûter au meilleur des deux mondes. Vous n’avez rien contre les pâtes, n’est-ce pas ? Alors continuez votre tour de l’Italie chez Salgado Alimentos, l’un des meilleurs restaurants de pasta à Buenos Aires. Les raviolis de patate douce aux quatre fromages en témoignent.

Orient express

Bai Fu est le secret le mieux gardé du quartier : un restaurant sans prétention tenu par une petite famille. La spécialité de la maison : le Hong Kong Pork, sans doute le meilleur de la ville. Cela dit, l’incontournable de Villa Crespo reste l’Arménien Sarkis. Il faut goûter l’houmous de la maison. Sans oublier la purée d’aubergines et le taboulé.

Déjeuner léger

Yeite accomplit la prouesse de combiner haute gastronomie et cuisine maison. Moitié barrio, moitié gourmet. La preuve avec le ragoût de saumon blanc. Autre option pour ceux ou celles qui prennent soin de leur ligne : Hasta la masa et sa tarte à la viande fumée et aux oignons caramélisés. Terminez en beauté avec le muffin orange-gingembre.

Allez, bonne chance et… bon appétit !

Photo : Evaly Contreras (Malvón)