TOP 10 : Les indispensables du Barrio Chino

barrio chino buenos aires

Trêve de chinoiseries, le barrio chino est le rendez-vous des amoureux de la cuisine asiatique et autres dénicheurs de produits ou ingrédients exotiques. Aujourd’hui Buenos Aires Connect vous propose de franchir le pas de ce morceau d’Orient bien gardé par deux gigantesques dragons. Pour le meilleur et pour le kitch.

  1. Melona

Indispensable en été, le bâtonnet de glace melona nous vient de Corée. Aussi fruitée que crémeuse, cette glace se trouve dans presque tous les stands et les supermarchés du quartier. La version originale est au melon mais on en trouve aussi à la banane, à la fraise et à la mangue.

  1. Sur le pouce

Les plaisirs de la bouffe de rue asiatique, en barquette ou en brochette, n’ont pas fini de vous surprendre. Rendez-vous dans les rues Arribeños et Mendoza pour en profiter. Au rayon des indispensables : saucisses panées, chevreau avec sauce orientale, brochettes de grosses crevettes et beignets de patate douce.

  1. Supermarchés

Le barrio chino est célèbre pour ses supermarchés et produits qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Farines et assaisonnements d’un autre genre, thés de qualité, packaging en chinois, du poisson à ne plus savoir qu’en faire, fruits exotiques… Les plus connus, Tina et Asia Oriental, se trouvent rue Mendoza.

  1. Rafraichissements

Il faut absolument gouter aux thés glacés et jus de fruit que l’on trouve partout dans le quartier. Dans l’ordre de popularité : raisin, mangue, cannelle et litchi.

  1. Restaurants

Il y a de tout au barrio chino, du bon et du moins bon. China Rose est une adresse sûre. Vous pouvez également explorer d’autres pays d’Asie : la Thaïlande avec Lotus Neo Thai.

  1. Pancake dorayaki

Les dorayakis sont une sorte de friandise japonaise composée de deux petits pancakes spongieux qui enrobent une garniture sucrée. On les trouve dans les supermarchés par paquets de trois avec garniture de haricot sucré (aduki), crème pâtissière et thé vert. On peut aussi savourer leurs versions artisanales dans les restaurants japonais du quartier.

  1. Sushis à emporter

Il est possible d’acheter des sushis frais au supermarché et de les déguster tout en se promenant. Ou, quand le soleil est au rendez-vous, de pousser jusqu’aux barrancas de Belgrano pour un pique-nique japonais.

  1. Bonbons gingembre et noix

C’est peu dire que le gingembre est à la mode : apaisant pour la douleur et la migraine, bon pour la grippe et la nausée, antidépressif et aphrodisiaque naturel… Et maintenant, on peut le consommer en bonbon. Que demande le peuple ?

  1. Les bazars

La rue Arribeños regorge de ces endroits qui proposent des petits gadgets ou cadeaux pas chers du tout : éventails, bougies, objets déco, pinceaux, peintures… Mention spéciale pour les sets de lumière : ces cercles de papiers colorés sont parfaits pour décorer un balcon ou un jardin…

  1. Les biscuits de la fortune

OK, on les trouve partout dans le monde, mais on ne peut décemment pas quitter le barrio chino sans avoir eu droit à son biscuit plus une réflexion sur l’existence.

Photo : Evaly Contreras