Home S'ÉVADER

Rosario la belle, Rosario l’industrielle

Certains vous diront que Rosario est une ville industrielle sans grand intérêt. Pourtant, la troisième ville du pays qui compte 1,2 millions d’âmes, située à seulement 300 kilomètres de la capitale, est un lieu idéal pour aller passer un week-end relaxant.

Des bus quittent toutes les demi-heures le Terminal de Retiro à Buenos Aires et vous déposent – 4 heures plus tard – au Terminal Mariano Moreno de Rosario qui se situe à une dizaine de cuadras du centre névralgique de la ville. Considérablement moins chère, il n’est d’ailleurs pas rare d’y rencontrer des porteños venant y trouver refuge.

Culturellement parlant, Rosario est une destination à ne pas rater pour plusieurs raisons. Tout d’abord c’est le lieu de naissance du drapeau argentin. À ce titre, un majestueux Monumento a la bandera où repose la dépouille de Manuel Belgrano -le concepteur du drapeau argentin- fût érigé en son honneur. De plus, cette ville de la province de Santa Fe (qui n’en est pas la capitale, au grand dam des rosarinos) n’est rien de moins que le lieu de naissance du Che Guevara (dont la maison d’enfance se trouve rue Entre Ríos 480, bien qu’aucune visite ne soit envisageable) et du footballeur Lionel Messi, affectueusement appelé La Pulga (la Puce). Dans le centre-ville, accordez-vous une pause au Cairo (Santa Fe 1102), un café chargé d’histoire à une cuadra de la rue piétonne.

De plus, le Musée des Beaux Arts de Rosario compte parmi les plus intéressants et les mieux fournis derrière celui de Buenos Aires. Plus intéressé par l’histoire que par la peinture ? Pour en savoir plus sur la dictature militaire, rendez-vous au Musée de la Mémoire qui est particulièrement instructif. Entre deux visites, arrêtez-vous à Lucuma (Zeballos 1165) un bar bohème qui lie architecture et œuvres d’art. Au bord du fleuve, le Musée d’Art Contemporain, installé dans des anciens silos à grains, recouverts de couleurs vives, est un symbole phare de la ville. Nous vous conseillons de vous y rendre pour profiter de la vue imprenable sur le fleuve Paraná et ses îles et sur la ville depuis son mirador.

Le week-end, la ville se transforme. Les habitants quittent le centre-ville pour se balader le long du fleuve, le poumon de la ville, dont les quais ont été récemment mis en valeur. Pensée comme un lieu de rencontre, la Costanera s’étend sur quelque quinze kilomètres de long. Depuis La Fluvial, il est possible de prendre un bateau pour traverser le fleuve et se rendre sur les îles. Plus au Nord, le Parque España offre un terrain de jeu idéal pour les skaters. Offrez-vous un déjeuner au Quillagua (Entre Ríos 02) ou à Quita Pena (en face) pour profiter du cadre. Tout au long de cette promenade, les puces – avec leurs stands et leurs objets artisanaux – s’installent le week-end.

Plus au nord, la Florida est la « plage » de Rosario. Du sable, des terrains de beach-volley, des canoës, des kayaks ou des lanchas (transports publics fluviaux) pour se rendre sur les îles du Paraná. Baignade et sports nautiques sur les eaux douces du fleuve sont à l’honneur. Il est facile d’y aller en bus ou bien en vélo (en location à La Lechuza Hostel, San Lorenzo 1786, parfait aussi pour l’hébergement). La nuit, l’endroit accueille les boîtes branchées de la ville. La ville possède aussi la plus grande discothèque d’Amérique Latine – Madame – même si on ne vous le recommande pas particulièrement d’y aller. Pour sortir dans le centre, privilégiez plutôt Berlin (Pasaje Zabala 1128) ou Le Café de la Flor (Mendoza 862).

Rosario possède une gare – Rosario Norte – où l’on conseille aux amoureux des chemins de fer de prendre un train pour se rendre à Córdoba (pas le plus rapide, mais des plus authentiques).

Arriver et repartir :
Différentes compagnies font le trajet. Horaires et tarifs ici.
Départs tous les jours de Buenos Aires jusqu’à la Terminal Mariano Moreno

 

Office de tourisme :
Parque Nacional a la Bandera
Buenos Aires et Av. Belgrano

 

Terminal de Ómnibus Mariano Moreno :
Cafferata 702

 

Peatonal Córdoba :
Entre Corrientes et Paraguay

 

Musées :
Musée des Beaux Arts
Angle Avenida Pellegrini et Boulevard Oroño
Lundi, de 14h à 20h. De mercredi à samedi, de 13h à 19h

 

Musée de la Mémoire
Córdoba 2019
De mardi à vendredi, de 12h à 18 h. Samedi et dimanche, de 17h à 20h

 

Musée d’Art Contemporain
Angle Bvd Oroño et le Río Paraná
Lundi, mercredi, jeudi et vendredi, de 14h à 20h. Samedi et dimanche, de 13h à 19h

 

Hébergement :
La Lechuza Hostel

San Lorenzo 1786

 

Cafés et bar-restaurants :
El Cairo – Santa Fe 1102
Lucuma – Zeballos 1165
Quillagua – Entre Ríos 02
Quita Pena – Entre Ríos 02
Le Berlin – Pasaje Zabala 1128
Le Cafe de la Flor – Mendoza 862

 

Mais aussi…
El Pasaporte – Urquiza esquina Maipú
La Chamuyera – Corrientes 1380

 

 

No location found Visualiser tous les points